webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Absence d’état du marché local et nullité du contrat de franchise

Trib. arbitral, 20 décembre 2019, inédit

Le manquement du franchiseur à une obligation précontractuelle d'information ne peut par elle-même suffire à caractériser le dol par rétention d'information emportant nullité du contrat de franchise si ne s'y ajoutent deux conditions cumulatives : la constatation du caractère intentionnel de ce manquement et l’existence d'une erreur déterminante du consentement du franchisé ainsi provoquée par le franchiseur.



En l’espèce, un Tribunal arbitral a été saisi d’un litige opposant un franchisé à un franchiseur, exerçant son activité dans le domaine de la distribution alimentaire ; le franchisé avait reçu un DIP ne comportant pas d’état local du marché et faisait valoir que la fourniture de cet élément essentiel l’aurait dissuadé de signer le contrat de franchise.

Il saisissait en conséquence le Tribunal arbitral d’une demande de nullité du contrat.

On le sait, l’état local du marché est l'un des nombreux documents que doit contenir le DIP visé à l’article L. 330-3 du Code de commerce. Il s’agit d’un document, prévu à l’article R.330-1, 4° du code de commerce, qui énonce notamment : « Le document prévu au premier alinéa de l'article L. 330-3 (du code de commerce) contient les informations suivantes : 4° (…) une présentation de l'état général et local du marché des produits ou services devant faire l'objet du contrat et des perspectives de développement de ce marché ».

L’état local du marché est un ensemble de données brutes ne comportant aucune part d’analyse. Ces données mettent en évidence les caractéristiques géographiques et économiques principales de la zone sur laquelle un franchisé envisage d’exercer une activité donnée sous une enseigne déterminée. Il comporte ainsi la structuration de la clientèle (Age, Sexe, CSP), le nombre de prospects, la concurrence (nombre, adresse des points de vente, chiffre d'affaires, etc.). L’état local du marché ne doit pas être confondu avec l'étude de marché (que le franchisé a le devoir de réaliser une fois le DIP remis).

Lorsque le franchiseur est défaillant dans l’exécution de son obligation de délivrance d’un état local du marché (que l’état local du marché soit incomplet et/ou erroné, ou encore qu’il n’ait pas été remis par le franchiseur au franchisé), la jurisprudence retient qu’un tel manquement à une obligation précontractuelle d'information ne peut par elle-même suffire à caractériser le dol par rétention d'information emportant nullité du contrat de franchise, si ne s'y ajoute deux conditions cumulatives :

  • d’une part, la constatation du caractère intentionnel de ce manquement (CA Paris, 7 octobre 2015, n°13/09827 : soulignant « qu'il ne ressort d'aucun élément que le franchiseur ait sciemment omis d'établir un état du marché local ») ;
  • d’autre part, d'une erreur déterminante du consentement du franchisé provoquée par le franchiseur, une telle erreur ne pouvant se déduire de la seule absence des résultats escomptés par le franchisé ((CA Paris, 7 octobre 2015, n°13/09827 : soulignant le franchisé « ne justifie pas que cette omission ait provoqué une erreur sur l'état de ce marché qui aurait été déterminante de son consentement ») ; v. aussi, CA Paris, 20 novembre 2013, n°12/10268, Juris-Data n°2013-026812).

La preuve que ces deux conditions cumulatives sont vérifiées incombe au franchisé, créancier de l’obligation d’information précontractuelle (CA Paris, 16 décembre 2015, n°13/20186, Juris-Data n°2015-028463 ; CA Paris, 7 oct. 2015, n°13/09827 ; CA Paris, 17 décembre 2014, n°13/08615).

A ce titre, le Tribunal arbitral fait l’application de ces deux conditions tout en soulignant qu’il incombe au franchisé d’en rapporter la preuve. Le Tribunal arbitral rappelle en effet que selon l'article 1116 du code civil, le dol est constitué « lorsque les manœuvres pratiquées par l'une des parties sont telles qu'il est évident que sans ces manœuvres, l'autre partie n'aurait pas contracté ». Il ajoute qu'il appartient à celui qui s'en prévaut de démontrer son existence : « le franchisé doit rapporter la preuve de manœuvres (ou d'une abstention fautive volontaire) imputable au franchiseur, dans le but de l’inciter à contracter, et sans lesquelles le franchisé n'aurait pas conclu »

A rapprocher : Pour ce qui concerne la validité du contrat de franchise en cas d’absence d’état local du marché : CA Paris, 7 oct. 2015, RG n°13/09827 ; Cass. com., 28 mai 2013, pourvoi n°11-27.256 – Pour ce qui concerne la validité du contrat de franchise en cas d’imperfection de l’état local du marché : CA Paris, 17 décembre 2014, RG n°13/08615

VOIR AUSSI

Le contrat d’adhésion

Notion et régime issus de la loi n°2018-287 du 20 avril 2018

- Vu : 13819

La loi n° 2018-287 du 20 avril 2018 modifie (de nouveau) la notion et le régime du contrat d’adhésion, qui venaient pourtant d’être définis par l’ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016 portant réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations.

> Lire la suite

Etude de marché local – CA Lyon, 31 mars 2000, Juris-Data n°2000-120706

BRÈVE

- Vu : 827

L’étude du marché local transmise au candidat à la franchise ne peut que constituer une prévision, le franchiseur n’étant tenu d’aucune obligation de résultat de réaliser une telle étude pour le compte de celui-ci.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 96386
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 86212
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 40648
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 40374
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©