webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Le franchisé doit compenser les éventuelles carences de l’état du marché local - Cass. com., 28 mai 2013, pourvoi n°11-27.256

Si le franchiseur doit informer le franchisé de l'état du marché, ce dernier se doit également de compléter ces informations par une étude de marché locale.

  • L’obligation d’information précontractuelle du franchiseur concernant la présentation de l’état général et local du marché

Le franchiseur est tenu de remettre au candidat à la franchise, au minimum vingt jours avant la signature du contrat, un document d’information précontractuelle (DIP) contenant un certain nombre d’informations, afin de permettre au candidat de s’engager en pleine connaissance de cause. Le DIP doit à ce titre notamment contenir "une présentation de l’état général et local du marché des produits ou services devant faire l’objet du contrat et des perspectives de développement de ce marché" (article R. 330-1 du code de commerce).

L’état du marché général est généralement constitué d’une présentation de la clientèle et de ses habitudes de consommation (les types de produits achetés, le montant moyen des dépenses effectuées pour les produits concernés,…), de la concurrence (en indiquant notamment le nombre de concurrents et les parts de marché détenues), de la place du réseau au sein de la concurrence et son évolution. 

L’état du marché local comprend généralement, s’agissant de la zone territoriale concernée, l’indication du nombre d’habitants, la liste exhaustive des concurrents situés sur cette zone, les performances du réseau sur celle-ci par rapport à la concurrence. Il est à rappeler que l’obligation du franchiseur se limite sur ce point à une présentation de données brutes, celui-ci étant en effet uniquement contraint de dresser un simple "état" du marché. Il appartient en revanche au franchisé de compléter ces informations en réalisant quant à lui une véritable "étude" du marché, qui doit correspondre à un travail plus approfondi d’analyse des données.

  • Le non-respect par le franchiseur de son obligation 

Dans le cadre d’une affaire sur laquelle s’est récemment prononcée la Cour de cassation, un franchisé invoquait la nullité du contrat de franchise pour manquement, par le franchiseur, à son obligation d’information précontractuelle, le DIP ne comportant pas d’état du marché local, ce que les magistrats ont constaté.

  •  Le devoir d’information pesant sur le franchisé 

La Cour d’appel de Paris a néanmoins rejeté la demande de nullité du contrat formulée par le franchisé et cette position a été confirmée par la Cour de cassation.

Les magistrats ont relevé, d’une part, que le DIP était effectivement incomplet puisqu’il ne comportait pas d’état local du marché, mais ils ont jugé qu’il appartenait au franchisé de s’informer par lui-même en réalisant une étude de marché et, de ce fait, le manquement du franchiseur à son obligation d’information précontractuelle ne pouvait suffire à considérer que le consentement du franchisé avait été vicié.

D’autre part, a été mis en avant le fait que le franchisé avait disposé d’un « délai supérieur aux usages » entre la remise du document d’information précontractuelle et la signature du contrat, en l’occurrence six mois, pour compléter les éventuelles insuffisances dans l’information fournie par le franchiseur. Le franchisé avait donc eu du temps nécessaire pour « affiner son appréciation du marché local ».

De ce fait, si le franchiseur est certes tenu à une obligation légale d’information précontractuelle s’agissant de la présentation de l’état général et local du marché, il appartient néanmoins au franchisé de compléter ces informations par la réalisation d’une étude du marché local. Néanmoins, dans l’hypothèse où le franchiseur ne respecterait pas son obligation, le franchisé doit alors compenser cette insuffisance d’informations en se renseignant par lui-même, le fait pour ce dernier de bénéficier d’un délai de réflexion important entre la remise du DIP et la signature du contrat ne faisant que renforcer l’obligation pesant sur le franchisé.

 

Article paru sur Toute la Franchise : www.toute-la-franchise.com, le 4 juillet 2013

VOIR AUSSI

Remise du DIP et de prévisionnels types - CA Paris, 12 novembre 2014, RG n°12/15178

- Vu : 4870
Le franchiseur est tenu de remettre le DIP minimum vingt jours avant la signature du contrat et le DIP doit notamment mentionner la nature et le montant des dépenses et investissements spécifiques à l’enseigne ou à la marque. > Lire la suite

Le juge des référés peut contraindre le franchisé à exécuter le contrat de franchise jusqu’à son terme

TC Montpellier, Ord. réf., 18 juillet 2014, inédit

- Vu : 5388
L’ordonnance rendue le 18 juillet dernier par le Président du tribunal de commerce de Montpellier permet de rappeler que le juge des référés est compétent pour contraindre le franchisé à exécuter le contrat de franchise jusqu’à son terme. > Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 76890
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 64488
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38447
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 35071
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©