LMR #42 L’intérêt procédural de la clause pénale

 

L’intérêt procédural de la clause pénale

(4 points fondamentaux)

 

 

Parmi les nombreux intérêts qu’elle comporte, la clause pénale présente 4 intérêts fondamentaux d’ordre procédural.

 

Primo, sur le terrain probatoire, elle dispense le créancier de la preuve ô combien délicate de l’existence et l’étendue de son préjudice (CA Paris, 5-8, 14 septembre 2021, n°20/10358 ; CA Paris, 5-4, 23 octobre 2019, n°18/00049 ; Cass. civ. 3ème, 20 décembre 2006, Bull. Civ. III, n° 256).

 

Secundo, en cas de saisine du juge des référés, elle permet au créancier d’obtenir la réparation immédiate de son préjudice au moyen d’un simple référé-provision (Article 873, alinéa 2ème du CPC ; CA Lyon, 12 février 2019, n°208R490 ; Cass. civ. 3ème, 29 juin 1983, Bull. Civ. III, n°153).

 

Tertio, en cas de saisine du juge du fond, elle permet au créancier d’obtenir plus facilement une saisie-conservatoire au préjudice de son débiteur (Articles L.511-1 à L.511-4 du code des procédures civiles d’exécution).

 

Quarto, dans tous les cas, le juge peut cumuler les différentes clauses pénales prévues au sein d’un même contrat (CA Paris, 5-4, 1er septembre 2021, n 18/15431) cumulant plusieurs clauses pénales prévues par un contrat de franchise.

 

Pour faciliter ce cumul, il est alors préférable de préciser au contrat (Trib. arb., 10 novembre 2022, inédit) :

  • (i) le champ d’application de chaque clause pénale,
  • (ii) qu’en cas d’inexécution de plusieurs obligations contractuelles, les indemnités dues au créancier pour chaque obligation se cumulent entre elles.

 

 

 

Pour recevoir La Minute des Réseaux directement sur votre téléphone portable via notre compte WhatsApp,

vous pouvez scanner notre QR code :

 

Sommaire

Autres articles

some
LMR #43 Les clauses du contrat de distribution inversant la charge de la preuve
Les clauses du contrat de distribution inversant la charge de la preuve   A défaut de clause relative à la charge de la preuve, « celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver » et « réciproquement, celui qui…
some
LMR #41 De la confirmation du contrat (article 1182 du code civil)
  De la confirmation du contrat (article 1182 du code civil) La confirmation est l’acte par lequel celui qui pourrait se prévaloir de la nullité y renonce (Code civil, art. 1182, alinéa 1er).   La confirmation ne peut donc intervenir…
some
LMR #40 Le nouveau règlement sur les marchés numériques : le Digital Markets Act (DMA)
Le nouveau règlement sur les marchés numériques : le Digital Markets Act (DMA)   Le nouveau règlement européen, dit Digital Markets Act, impose de nouvelles contraintes aux grandes plateformes jouant le rôle de contrôleurs d’accès (PE et Cons. UE, règl.…
some
LMR #39 Indivisibilité des contrats de franchise et de location-gérance
Indivisibilité des contrats de franchise et de location-gérance La loi instaure un régime d’indivisibilité des contrats de distribution (Code de commerce, article L.341-1).   Les contrats de franchise et de location-gérance sont régulièrement considérés comme indivisibles (CA Paris, 5-4, 29…
some
LMR #38 Nouveau texte relatif au démarchage à des fins de prospection commerciale
Le nouveau texte relatif au démarchage à des fins de prospection commerciale     Le décret du 13 octobre 2022 relatif à l’encadrement des appels téléphoniques à des fins de prospection commerciale non-sollicitée entre en vigueur le 1er mars 2023…
some
LMR #37 L’art de résilier
L’art de résilier   Le contrat peut être résilié dans trois cas (Article 1224 du Code civil) : l’application de la clause résolutoire, l’inexécution suffisamment grave notifiée par l’une des parties contractantes, l’inexécution suffisamment grave prononcée par le juge. Celui qui…