LMR #107 : La clause de non-dénigrement

La clause de non-dénigrement

Le fait pour un franchisé de dénigrer le réseau auquel il appartient constitue un manquement à l’obligation de bonne foi et de loyauté contractuelle, même en l’absence de clause spécifique (CA Paris, 5-4, 30 mai 2018, n° 17/01693).

Il est cependant préférable d’introduire une clause de non-dénigrement afin de déterminer la consistance du dénigrement et d’en prévoir la sanction.

 

La détermination de la consistance du dénigrement, notamment par l’insertion d’une liste non exhaustive d’actes, permet de démontrer plus facilement la faute du cocontractant (V. par ex. : CA Paris, pôle 5-4, 10 janv. 2024, n° 21/22203 (la caractérisation du dénigrement n’a pas été retenue, et ainsi la résiliation a été qualifiée d’abusive)).

 

Pour être qualifié de dénigrement, l’acte devra notamment viser une cible déterminée ou déterminable, donner lieu à une véritable critique, et faire l’objet d’une certaine forme de publicité.

L’acte de dénigrement peut être contractuellement sanctionné par une clause pénale (Trib. arb. 6 avr. 2023, inédit).

 

La clause résolutoire peut également inscrire l’obligation de non-dénigrement au rang de celles dont la violation justifie la résiliation unilatérale du contrat sans mise en demeure ni préavis (Articles 1224 et 1226 du Code civil).

 

 

Pour recevoir La Minute des Réseaux directement sur votre téléphone portable via notre compte WhatsApp,

vous pouvez scanner notre QR code :

Sommaire

Autres articles

some
LMR #126 : Multi-franchise et durée du contrat
Multi-franchise et durée du contrat Le franchiseur et le multi-franchisé (qui exploite plusieurs unités au sein du même réseau) doivent se poser la question de savoir si les contrats de franchise signés par le multi-franchisé doivent arriver à terme concomitamment…
some
LMR #125 : Comment garantir sa créance avant d’engager une action ?
Comment garantir sa créance avant d’engager une action ? Afin de garantir sa créance, un créancier peut faire pratiquer contre son débiteur des mesures conservatoires (Art. L. 511-1 à L. 512-2 et R. 511-1 à R. 512-3, C. Procédures civiles…
some
LMR #124 : Les 10 chiffres clés de la franchise en France en 2024
Les 10 chiffres clés de la franchise en France en 2024 2.035 réseaux de franchise, soit une croissance de 3,2% par rapport à 2022.   92.132 points de vente franchisés, soit une augmentation de 9% par rapport à 2022.  …
some
LMR #123 : Vers l’inconventionnalité de l’article L. 341-2 du code de commerce ?
Vers l’inconventionnalité de l’article L. 341-2 du code de commerce ? La Cour de cassation vient d’affirmer que l’article L. 341-2 du code de commerce, qui liste les conditions de validité des clauses de non-concurrence et de non-réaffiliation post-contractuelles, était…
some
LMR #122 : La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle : actualité jurisprudentielle
La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle : actualité jurisprudentielle La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle est soumise à quatre conditions (L.341-2 C.com).   Ces quatre conditions sont : l’activité interdite doit être celle objet du contrat ; la…
some
LMR #121 : Les contours de l’obligation de transmission du savoir-faire du franchiseur
Les contours de l’obligation de transmission du savoir-faire du franchiseur Le savoir-faire est un ensemble secret, substantiel et identifié d’informations pratiques non brevetées, résultant de l’expérience du franchiseur et testées par celui-ci (Article 1 j du règlement d’exemption 2022/720 du…