webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Absence de rupture brutale d’un contrat de concession exclusive - CA Paris, 15 janvier 2014, RG n°11/19862

Le renouvellement tacite du contrat de distribution est exclu lorsque le contrat prévoit que les relations contractuelles pourront se poursuivre après le terme par le biais de la signature d’un nouveau contrat.



La reconduction tacite du contrat est loin d’être aussi automatique que ne le pensent parfois les distributeurs, ainsi que l’illustre l’arrêt commenté.

En l’espèce, un contrat de distribution exclusive avait été conclu pour une durée de trente mois et prévoyait la possibilité pour les parties de poursuivre leurs relations contractuelles après le terme du contrat, par la signature d’un nouveau contrat, les parties devant alors s’informer trois mois avant le terme de leur intention de signer ou non un nouveau contrat.

Trois mois avant le terme du contrat, le concédant avait proposé au concessionnaire de proroger le préavis de trois mois afin de discuter de l’éventuelle poursuite de leurs relations contractuelles, en indiquant qu’à défaut de réponse sous huit jours, le concessionnaire serait réputé accepter cette prorogation.

Le concessionnaire n’avait pas répondu et le concédant avait à nouveau proposé de proroger le préavis d’une nouvelle période de trois mois, puis avait indiqué qu’il souhaitait mettre fin aux relations contractuelles.

Le concessionnaire, considérant que le contrat s’était renouvelé par tacite reconduction, estimait que le concédant avait résilié unilatéralement le contrat renouvelé.

Cependant, la Cour ne suit pas cette analyse. Elle considère en premier lieu qu’en prévoyant la signature d’un nouveau contrat à son terme, le contrat excluait le renouvellement automatique. La Cour relève en second lieu que le refus de renouvellement du contrat n’avait pas à être motivé et que le concédant avait pu régulièrement refuser de poursuivre les relations contractuelles après avoir prorogé le contrat initial de six mois.

VOIR AUSSI

La résiliation unilatérale d’une convention pour manquements graves du cocontractant

Cass. civ. 3ème, 8 février 2018, n°16-24.641

- Vu : 2142

Pour apprécier le bien-fondé de la résiliation unilatérale d’un contrat par l’un des cocontractants, les juges du fond doivent rechercher si la résiliation était justifiée par les manquements du cocontractant d’une gravité telle que la partie à l’initiative de la rupture pouvait déroger aux dispositions contractuelles relatives à la rupture du contrat.

> Lire la suite

Exclusion de la qualification d’agent commercial - Cass. com., 3 avril 2012, pourvoi n°11-15.518

- Vu : 6992
Le statut d’agent commercial présente l’attrait, notamment pour de nombreux mandataires, d’ouvrir un droit à indemnité lors de l’extinction du contrat, conformément à l’article L.134-12 du code de commerce. > Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 76926
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 64585
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38453
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 35087
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©