LMR #81 : Pratique anticoncurrentielle et préjudice réparable

Pratique anticoncurrentielle et préjudice réparable

Deux régimes distincts sont applicables à l’indemnisation des préjudices causés par une pratique anticoncurrentielle.

 

Il convient de distinguer :

  • les faits générateurs de responsabilité survenus à compter du 11 mars 2017, soumis aux dispositions nouvelles,
  • et ceux nés avant cette date, soumis au droit antérieur et reposant essentiellement sur le droit commun.

Directive 2014/104/UE du 26 novembre 2014 ; ordonnance n° 2017-303 du 9 mars 2017 ; décret n° 2017-305 du 9 mars 2017.

 

L’action en dommages et intérêts est exercée par toute personne ayant subi un préjudice du fait de la pratique anticoncurrentielle ou par une association de défense des consommateurs représentative. CJUE, 12 déc. 2019, C 435/18 ; CJUE, 5 juin 2014, C 557/12 ; CJCE, 20 sept. 2001, aff. C-453/99

 

L’action en réparation peut être engagée :

  • postérieurement à l’adoption d’une décision par une autorité de concurrence (« follow-on ») ;
  • ou en l’absence de toute décision préalable d’une autorité de concurrence (« stand-alone »).

Trib. com. Paris, 23 janv. 2023, n° 2021037634 ; CA Paris, 5-4, 14 sept. 2022, n° 20/17560 ; Cass. com., 27 janv. 2021, n°18-16.279 (follow-on) ; CA Paris, 5-4, 9 mars 2022, n° 19/19747 ; CJUE 14 mars 2019, aff. C- 724/17 (stand-alone)

 

La prescription ne court qu’à compter de la réalisation du dommage ou de la date à laquelle il est révélé à la victime, si celle-ci établit qu’elle n’en avait pas eu précédemment connaissance.

Trib. com. Paris, 23 janv. 2023, n° 2021037634 ; CA Paris, 5-4, 14 avril 2021, n° 19/19448 ; Cass. com. 31 mars 2021, n°19-14.877 ; CA Paris, 5-4, 6 mars 2019, n° 17/21261 ; CA Paris, 5-4, 28 févr. 2018, n°15/11824 ; CA Paris, 5-4, 6 févr. 2019, n° 17/04101.

 

 

Pour recevoir La Minute des Réseaux directement sur votre téléphone portable via notre compte WhatsApp,

vous pouvez scanner notre QR code :

 

Sommaire

Autres articles

some
LMR #123 : Vers l’inconventionnalité de l’article L. 341-2 du code de commerce ?
Vers l’inconventionnalité de l’article L. 341-2 du code de commerce ? La Cour de cassation vient d’affirmer que l’article L. 341-2 du code de commerce, qui liste les conditions de validité des clauses de non-concurrence et de non-réaffiliation post-contractuelles, était…
some
LMR #122 : La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle : actualité jurisprudentielle
La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle : actualité jurisprudentielle La validité des clauses de non-concurrence post-contractuelle est soumise à quatre conditions (L.341-2 C.com).   Ces quatre conditions sont : l’activité interdite doit être celle objet du contrat ; la…
some
LMR #121 : Les contours de l’obligation de transmission du savoir-faire du franchiseur
Les contours de l’obligation de transmission du savoir-faire du franchiseur Le savoir-faire est un ensemble secret, substantiel et identifié d’informations pratiques non brevetées, résultant de l’expérience du franchiseur et testées par celui-ci (Article 1 j du règlement d’exemption 2022/720 du…
some
La prescription de l’action des professionnels à l’encontre des consommateurs
La prescription de l’action des professionnels à l’encontre des consommateurs Lors de la rédaction de documents commerciaux applicables à l’égard des consommateurs (conditions générales de vente, contrats, etc.), le professionnel doit veiller à prévoir un délai de prescription biennale (auquel…
some
L’obligation d’emploi de la langue française
L’obligation d’emploi de la langue française Le professionnel est tenu d’employer la langue française : (i) dans l’ensemble des documents destinés aux consommateurs (notamment : la présentation de l’offre, le mode d’emploi ou d’utilisation, la description de l’étendue des conditions…
some
« Dark Patterns » : une pratique commerciale trompeuse
« Dark Patterns » : une pratique commerciale trompeuse   Pour ne pas risquer d’être condamné pour pratique commerciale trompeuse ou agressive liée à la présence de « dark patterns » sur son site internet, le professionnel doit notamment veiller à : ne…