LMR #52 : La neutralisation de la résiliation d’un contrat par le juge des référés

La neutralisation de la résiliation d’un contrat par le juge des référés

Le président du tribunal de commerce peut, même en présence d’une contestation sérieuse, prescrire en référé les mesures conservatoires ou de remise en état qui s’imposent, soit pour prévenir un dommage imminent, soit pour faire cesser un trouble manifestement illicite (Article 873, alinéa 1er du code de procédure civile).

 

Le trouble manifestement illicite résulte de « toute perturbation résultant d’un fait qui directement ou indirectement constitue une violation évidente de la règle de droit » (CA Paris, 1-3, 1er février 2023, n° 22/15022 ; CA Paris, 1-8, 22 avril 2022, n° 21/16028[1] ; CA Paris, 1-2, 25 novembre 2021, n° 21/07409 ; CA Paris, 1-3, 10 février 2015, n°14/02110).

 

Constitue une violation manifeste de l’article 1226 du code civil, donc un trouble manifestement illicite, la résiliation unilatérale d’un contrat qui, en dehors de toute urgence, n’a pas été précédée d’une mise en demeure (CA Paris, 1-3, 1er février 2023, n° 22/15022 ; CA Rennes, 2ème ch., 4 mars 2022, n°21/02364 ; v. aussi, CA Pau, 1ère ch., 4 juillet 2011, n°10/02503).

 

Dans ce cas, le juge des référés peut suspendre les effets de la lettre de résiliation et enjoindre à son auteur de poursuivre l’exécution du contrat de licence (CA Paris, 1-3, 1er février 2023, n° 22/15022).

Le juge des référés peut assortir cette décision d’une astreinte.

 

 

Pour recevoir La Minute des Réseaux directement sur votre téléphone portable via notre compte WhatsApp,

vous pouvez scanner notre QR code :

 

Sommaire

Autres articles

some
LMR #96 : La résiliation en 3 clics c’est désormais possible ! (résiliation des contrats par voie électronique)
La résiliation en 3 clics c’est désormais possible ! (résiliation des contrats par voie électronique) Il est désormais possible, pour les consommateurs et les non-professionnels, de résilier leur contrat en seulement quelques clics (« résiliation en trois clics ! »)…
some
Le contrôle des sites internet par les agents de la DGCCRF s’intensifie
Le contrôle des sites internet par les agents de la DGCCRF s’intensifie Ce qu’il faut retenir : Afin de disposer d’un site internet en conformité au regard des dispositions du droit de la consommation et éviter toute sanction de la…
some
Affichage des prix : les règles à respecter
Affichage des prix : les règles à respecter Ce qu’il faut retenir : Afin de respecter les exigences relatives à l’affichage sur les prix, vous devez notamment, en tant que professionnel : vous assurer, s’agissant de la vente de produits, que…
some
LMR #95 : L’évolution du savoir-faire (panorama de jurisprudence)
L’évolution du savoir-faire (panorama de jurisprudence) Le Franchiseur est seul maître de l’évolution du savoir-faire qu’il transmet aux franchisés.   Le franchiseur n’est donc pas tenu de faire évoluer, de mettre à jour, ou encore d’adapter constamment le savoir-faire initialement…
some
LMR #94 : La compétence des juridictions spécialisées en matière de pratiques restrictives de concurrence
La compétence des juridictions spécialisées en matière de pratiques restrictives de concurrence Le législateur a attribué à huit juridictions la faculté de connaitre des litiges relatifs aux pratiques restrictives de concurrence (C.com., art. L. 442-4, III et D. 442-2). Cette…
some
LMR #93 : Résolution par notification et mise en demeure (Evolution Jurisprudentielle)
En cas d’inexécution suffisamment grave, le créancier peut, à ses risques et périls, résoudre le contrat par voie de notification (C. civ., art. 1224 et 1226).   Le créancier doit, préalablement à la résolution du contrat, mettre en demeure le…