Validité et exécution du contrat de franchise dans le cadre d’un jeune réseau – CA Montpellier, 12 avril 2011, R.G. n°09-07385

Photo de profil - RICHARD Sandrine | Avocat associée | Lettre des réseaux

RICHARD Sandrine

Avocat associée

La décision commentée touche à la plupart des principales problématiques soulevées par les franchisés au plan contentieux.

La décision commentée touche à la plupart des principales problématiques soulevées par les franchisés au plan contentieux.

En premier lieu, la cour d’appel a examiné la validité du contrat de franchise au regard de l’information précontractuelle délivrée par le franchiseur et de l’existence du savoir-faire.

S’agissant de l’information précontractuelle, la Cour considère que la reconnaissance écrite, par le franchisé, de la remise d’un DIP, confirmée par un engagement de confidentialité, prouve que le franchiseur a respecté les prescriptions légales. Au-delà de cette solution classique, cet arrêt montre surtout l’intérêt du préambule renfermé dans le contrat de franchise, aux termes duquel le franchisé formule certaines déclarations, telle que la remise d’un DIP conforme aux prescriptions légales, qui peut être complété par d’autres déclarations que le franchiseur aura bien souvent intérêt à contractualiser, relatives (par exemple) à l’importance des fonds propres du franchisé, à son expérience passée, à l’absence de prise de participation de ce dernier dans un commerce concurrent.

Par ailleurs, la Cour relève que le compte prévisionnel type remis, établi sur la base de critères non réunis par le franchisé, n’a pu être déterminant du consentement de ce dernier.

S’agissant du savoir-faire, la Cour, ayant constaté l’existence d’une formation, relève que l’échec du franchisé ne suffit pas, par lui-même, à établir l’absence de tout savoir-faire.

La demande de nullité du contrat de franchise est par conséquent rejetée.

En second lieu, toutefois, le contrat de franchise est résilié aux torts du franchiseur, la Cour ayant relevé qu’à l’occasion d’un changement de concept – accepté par le franchisé – les prestations fournies par le franchiseur s’étaient révélées insuffisantes au regard de ses obligations de transmission du savoir-faire et d’assistance continue.

En conséquence, la Cour condamne le franchiseur à restituer au franchisé les redevances correspondant, selon son estimation, aux prestations non fournies par le franchiseur.

Sommaire

Autres articles

some
La Minute des Réseaux #23 – La rupture brutale des relations commerciales imputable à l’ensemble des membres d’un même réseau de distribution
La rupture brutale des relations commerciales imputable à l’ensemble des membres d’un même réseau de distribution   La faute tirée de la rupture brutale des relations commerciales établies peut être attribuée à un ensemble de sociétés. Cette solution influe sur…
some
La Minute des Réseaux #22 – Le “Drop shipping” selon les nouvelles lignes directrices du 30 juin
Le “Drop shipping” selon les nouvelles lignes directrices du 30 juin   A la différence des anciennes lignes directrices de 2010, les nouvelles lignes directrices du 30 juin 2022 s’intéressent pour la première fois au mécanisme du « drop shipping…
some
La Minute des Réseaux #21 – La “Distribution duale” dans le nouveau règlement d’exemption n°2022/720 du 10 mai 2022
La “Distribution duale” dans le nouveau règlement d’exemption n°2022/720 du 10 mai 2022   La « distribution duale » correspond à l’hypothèse dans laquelle une tête de réseau vend des biens ou des services en amont, mais aussi en aval,…
some
La Minute des Réseaux #20 – Réseaux de distribution et places de marché selon le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022
Réseaux de distribution et places de marché selon le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022   Dans son arrêt Coty, la Cour de justice avait estimé qu’une interdiction de recourir à une place de marché ne constitue…
some
La Minute des Réseaux #19 – La publicité en ligne dans le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022
La publicité en ligne dans le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022   Dans le sillage de sa jurisprudence, la Commission consacre des développements volumineux intéressant la publicité en ligne (Comm., 17 déc. 2018, Aff. AT.40428 (Guess)).…
some
La Minute des Réseaux #18 – Le règlement d’exemption 2022/720 de la Commission du 10 mai 2022
Le règlement d’exemption 2022/720 de la Commission du 10 mai 2022   Le nouveau Règlement d’exemption (n°2022/720) de la Commission est entré en vigueur le 1er juin 2022 (Règlement d’exemption n°2022/720, art. 11, Publié au JOUE du 11 mai 2022).…