webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Accord de coexistence

Retour

L’accord de coexistence est le contrat par lequel des personnes mettent un terme à leur différend concernant l’exploitation de leurs marques respectives. Cet accord, qui intervient le plus souvent à la suite d’une procédure d’opposition à l’enregistrement d’une marque ou de contrefaçon, organise les conditions dans lesquelles chacune des parties va exploiter sa marque. Ainsi les parties précisent, par exemple, les modalités de reproduction graphique, les produits et services pour lesquels chacune des parties va pouvoir exploiter sa marque, etc. La liberté contractuelle étant de rigueur, ces modalités d’exploitation sont définies librement par les parties en fonction du risque de confusion potentiel qu’elles ont déterminé et qu’elles se sont attachées à prévenir.

L’accord de coexistence peut avoir valeur transactionnelle lorsque les parties l’ont envisagé comme une transaction avec les effets associés ou consister en une licence croisée. La violation d’un accord de coexistence est susceptible de constituer une contrefaçon.

Voir notamment, sur ce sujet, les articles suivants :

 
Termes associés : Contrefaçon ; Licence ; Marque Transaction
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©