webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Du grief soulevé tardivement par le franchisé

Brève

La jurisprudence apprécie le caractère mal fondé (ou non) du grief formulé par un franchisé en fonction notamment de la date à laquelle un tel grief est invoqué : aperçu jurisprudentiel.

Ainsi que le reconnait la jurisprudence, lorsqu’un franchisé se plaint tardivement du défaut ou d’une insuffisance de l’assistance apportée par le franchiseur en ne formulant aucune réclamation pendant une longue période, le franchisé doit être déclarée mal-fondé à invoquer un tel manquement (Trib. com. Paris, 31 janvier 2007, RG n°2001073161, inédit ; Cass. com., 20 juin 2006, n°04-14.663 ; CA Paris, 22 novembre 1995, Juris-data n°025081 ; CA Rouen, 6 mai 1993, Juris-data n°042781 ; CA Paris, 29 octobre 1992, Juris-data n°023213 ; CA Amiens, 29 juin 1992, Juris-data n°045064 ; CA Paris, 11 avril 1991, Juris-data n°021698).

La jurisprudence qui vient d'être rappelée ne se limite pas aux seuls griefs liés à un défaut d'assistance (voir notre article du 20 mai 2014, concernant une décision qui, pour écarter l'action en nullité intentée par un franchisé pour absence de savoir-faire, retient qu'une telle demande, quoique formée avant l'expiration du délai de prescription, n'avait jamais été émise par le franchisé pendant toute la durée du contrat (CA Rennes, 22 avril 2014, RG n°12/08326)).

Le caractère mal fondé (ou non) du grief formulé par le franchisé s'apprécie donc en toutes circonstances en fonction de la date à laquelle le grief est formulé. A méditer ...

VOIR AUSSI

Preuves de l’assistance du franchiseur - CA Paris, 22 janvier 2014, RG n°11/18554

- Vu : 6013

La Cour d’appel de Paris fait la liste concrète d’actions qui peuvent être considérées comme une aide du franchiseur et nous éclaire ainsi utilement sur la preuve de l’assistance effective du franchiseur

> Lire la suite

Information précontractuelle - CA Toulouse, 6 novembre 1997, Juris-Data n°1997-049690

BRÈVE

- Vu : 602

L’obligation précontractuelle d’information doit être satisfaite dans la période qui précède tant la formation du contrat et le versement du droit d’entrée que le versement d’un droit de réservation.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 101069
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 87015
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 41963
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 41268
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©