Portée de la protection d’un slogan par le droit des marques – Cass. com., 25 novembre 2014, pourvoi n°13-17.401

Cette décision illustre le caractère relatif de la protection des slogans par le droit des marques qui, en tout état de cause, ne devra pas permettre de se réserver un thème publicitaire qui relève des idées de libre parcours.

Une société titulaire de marques composées de slogans : « Votre âge c’est votre avantage » et « votre âge = votre % », avait réagi suite à la campagne promotionnelle de l’un de ses concurrents dénommée « votre âge vous fait un cadeau » en l’assignant en contrefaçon de marques, de droits d’auteur et en concurrence déloyale. La Cour de cassation approuve l’arrêt rendu par la cour d’appel qui, pour chacune des marques, a rejeté la contrefaçon estimant qu’aucun risque de confusion n’était établi. Il est vrai que la comparaison entre les formules en cause ne faisait pas ressortir de ressemblances suffisantes pour établir un tel risque. Les demandes sur le fondement de la concurrence parasitaire sont également rejetées. La société faisait grief à sa concurrente d’avoir repris le concept publicitaire utilisé par elle pour promouvoir ses produits ou services qui sont identiques et similaires afin de tirer profit sans rien dépenser de ses efforts et de la notoriété de ses campagnes publicitaires. La Cour d’appel avait relevé que l’utilisation de la corrélation entre le prix et l’âge relève de la libre concurrence et qu’il ne peut être reproché à un concurrent de reprendre dans sa communication le concept publicitaire d’une réduction de prix à hauteur de l’âge du client qui est largement utilisé dans le domaine de l’optique. Aussi, l’idée publicitaire ne constituait pas une valeur économique individualisée appartenant à la société puisque les idées sont de libre parcours. La Cour de cassation approuve la solution. On le constate à nouveau à travers cette décision, la protection des slogans par le droit des marques est relative : lorsque ceux-ci sont admis à ce type de protection, la portée de la protection est relative. Sur le terrain de la concurrence déloyale et parasitaire, il ne sera pas permis de s’approprier indirectement un thème publicitaire en faisant grief à son concurrent de s’inspirer de son propre slogan.

Sommaire

Autres articles

some
Publication d’un avis de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes portant recommandations dans le domaine de la sécurité numérique
La CSNP a publié [...] un avis portant recommandations dans le domaine de la sécurité numérique, et plaidant notamment pour la création d’un parquet national consacré à la cybercriminalité et pour la création d’un dispositif dédié au paiement des rançons
some
Le Conseil d’Etat se prononce sur la conservation des données de connexion à des fins de sauvegarde de la sécurité nationale
Dans une décision en date du 21 avril 2021, le Conseil d’Etat s’est prononcé sur la conformité du droit français au droit européen en matière de conservation des données de connexion par les fournisseurs de services de communications électroniques.
some
La cour d’appel de Paris apporte des précisions sur le régime applicable en matière de violation de licence de logiciel
La cour d’appel de Paris a, dans un arrêt du 19 mars 2021, considéré que la violation d’un contrat de licence de logiciel ne relevait pas de la responsabilité délictuelle mais de la responsabilité contractuelle.
some
Le révolutionnaire avis client
À l’heure où le marketing traditionnel est remis en cause, l’importance de l’avis client est grandissante. 88 % des internautes consultent les avis clients avant un achat en ligne et 73 % avant un achat en boutique .
some
La Commission européenne apporte des éclaircissements concernant les transferts de données personnelles vers le Royaume Uni
La Commission européenne a annoncé avoir engagé des démarches pour autoriser de façon générale les transferts de données à caractère personnel vers le Royaume Uni en publiant le 19 février 2021 deux projets de décisions dites « d’adéquation ».
some
La reconnaissance faciale : un enjeu de société pour le citoyen européen
La CNIL s’est emparée du sujet considérant le 15 novembre 2019 que la reconnaissance faciale est de plus en plus présente dans le débat public aux niveaux national, européen et mondial. Cette technologie soulève des questions inédites touchant à des...