webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Transiger

Par Sandrine RICHARD

Sandrine RICHARD aborde la transaction possible dans une procédure judiciaire.

Sandrine RICHARD aborde la transaction possible dans une procédure judiciaire.

Retranscription des termes de la vidéo :

Q : Transiger, qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Transiger, c’est mettre fin amiablement à un différend. Cela peut se faire dans le cadre d’un précontentieux ou dans le cadre d’un contentieux, c’est-à-dire lorsque les parties sont déjà liées dans une procédure judiciaire et vont décider en cours de procédure de mettre fin à leur différend en signant un accord. La transaction, pour être valable, repose sur des concessions réciproques de chacune des parties, c’est un point essentiel.

Q : Pourquoi transiger ?

R : Transiger, c’est gagner du temps, c’est avoir tout de suite une issue à un différend, c’est éviter d’attendre l’issue d’un procès qui est toujours incertain ; même si le dossier est bon, il y a toujours une part d’insécurité. Après, on ne peut pas négocier et transiger sur tous les dossiers. Il y a des points sur lesquels un franchiseur ne peut pas transiger, des points sur lesquels il ne peut pas mettre un mouchoir sur des manquements qui ont été effectués par des franchisés. Ce n’est pas possible de transiger en toutes circonstances.

Q : Que faire si une transaction n’est pas exécutée ?

R : De deux choses l’une :

₋          soit la transaction a été homologuée, c’est-à-dire qu’une fois qu’elle a été signée, elle a été présentée à un juge qui va l’homologuer, c’est-à-dire qu’il va apposer la formule exécutoire sur cette transaction ;

₋          ou bien, elle ne l’a pas été, et dans ce cas, finalement la transaction est un accord comme un autre qui devra être soumis à un tribunal pour savoir si l’une ou l’autre des parties a exécuté ses obligations ; et si les obligations n’ont pas été exécutées, le juge pourra ordonner l’exécution ou bien dédommager la partie qui n’a pas eu l’exécution ou l’obligation qui lui était due.

Q : Est-ce que vous conseillez de manière générale de transiger ?

R : D’une manière générale, je suis plutôt favorable à la transaction puisque je considère qu’elle permet de gagner du temps, de se consacrer à des choses qui sont plus positives, de gérer le commerce de l’activité plutôt que de gérer du contentieux et du négatif.

VOIR AUSSI

Application d’une clause attributive de juridiction stipulée dans les Conditions Générales de Vente à un litige de nature délictuelle

Cass. civ. 1ère, 13 février 2019, n°18-11.609

- Vu : 1572

Après avoir relevé que les parties ont été en relations d'affaires suivies pendant huit années au cours desquelles cent vingt factures ont été émises, reproduisant au verso des conditions générales de vente stipulant une clause attributive de juridiction, la Cour de cassation considère que ladite clause attributive de juridiction pouvait s'appliquer aux différends trouvant leur cause dans le rapport de droit à l'occasion duquel elle avait été convenue, ainsi qu'aux demandes indemnitaires formées au titre de la concurrence déloyale et des pratiques illicites.

> Lire la suite

Le franchiseur peut faire interdire sous astreinte l’activité concurrente de son franchisé

CA Montpellier, 17 décembre 2015, RG n°15/04662

- Vu : 3423

Le juge des référés est compétent pour faire cesser, au besoin sous astreinte, le trouble manifestement résultant de la violation par le franchisé de son obligation de non-concurrence post-contractuelle.

> Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 82965
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 79210
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 39142
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 37249
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©