webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Contrat de franchise : l'intuitu personæ par Sandrine Richard

Sandrine RICHARD nous explique ce qu'est l'intuitu personæ dans le contrat de franchise.

Sandrine RICHARD nous explique ce qu'est l'intuitu personæ dans le contrat de franchise.

Retranscription des termes de la vidéo :

Q : "Il est souvent dit que le contrat de franchise est un contrat « intuitu personae », qu’est-ce que cela signifie ?

R : Oui, les contrats de franchise sont conclus intuitu personae, cela signifie qu’ils sont conclus en considération de la personne de l’une ou l’autre des parties. En règle générale, le contrat de franchise est conclu en considération de la personne du franchisé, c’est-à-dire que le franchiseur décide de contracter compte-tenu des qualités du franchisé, c’est-à-dire la personnalité du franchisé, son parcours professionnel, son financement, l’état de ses activités antérieures, … tout un tas d’informations et de documentations que le franchiseur pourra avoir prises avant la conclusion du contrat.

Q : Quelles conséquences emporte cette qualification ?

R : La conséquence immédiate est que le franchisé ne pourra pas céder le contrat de franchise sans obtenir l’autorisation préalable du franchiseur. De la même manière, si le contrat est conclu en considération de la personnalité du franchisé et même de l’actionnariat du franchisé, cela signifiera alors que le franchisé ne pourra pas avoir de modifications capitalistiques sans obtenir l’accord préalable du franchiseur.

Q : Et qu’en est-il d’un changement de contrôle de la société franchiseur ?

R : Dans l’hypothèse où le contrat est conclu intuitu personae au regard de la personne du franchiseur, cela se limite à la personnalité juridique de la société contractante, ce qui signifie que, seule, la société franchiseur ne peut pas céder le contrat, il n’est pas question de l’actionnariat de la société franchiseur. Autrement dit, le franchiseur peut parfaitement faire l’objet de changements capitalistiques, cela n’emportera pas de conséquences sur le contrat de franchise, le contrat de franchise se poursuivra, et surtout, cette modification n’aura pas à être soumise à l’accord préalable des franchisés.

Q : Quelles conséquences en cas de violation de l’intuitu personae du contrat ?

R : C’est une obligation qui est très importante puisque c’est quelque chose qui est déterminant de la volonté des parties de contracter ou pas le contrat, donc la sanction est la plus dure de toutes les sanctions, c’est la résiliation du contrat de franchise aux torts de celui qui n’aura pas respecté l’engagement qu’il avait pris."

VOIR AUSSI

Rejet de la demande de nullité du contrat de franchise formulée par le franchisé - CA Paris, 7 mai 2014, RG n°12/03381

- Vu : 3957
Le caractère incomplet du DIP n’entraîne pas automatiquement la nullité du contrat de franchise. En particulier, l’absence d’indication des perspectives du marché n’entraîne pas la nullité du contrat si le franchisé ne prouve pas que ces informations auraient infléchi sa décision. > Lire la suite

Nullité du contrat de franchise – CA Paris, 18 juin 1992, Juris-Data n°1992-021945

Brève

- Vu : 2296

Le franchisé ne peut obtenir la nullité du contrat de franchise pour dol du franchiseur dès lors qu’il ne rapporte pas la preuve de manœuvres dolosives commises par ce dernier, qu’il est capable d’apprécier en sa qualité de commerçant avisé le contenu et la valeur des obligations réciproques et qu’il n’a pas résilié le contrat suite à l’expiration de la période d’essai.

> Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 74038
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 59164
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38201
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 34227
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©