webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Facteurs de réduction du préavis raisonnable de résiliation - CA Paris, 10 septembre 2014, R.G. n°12/08993

Si la durée des relations commerciales est l’un des principaux critères qui commandent la détermination du préavis raisonnable devant être respecté pour mettre fins auxdites relations, certains facteurs sont de nature à diminuer ce préavis, lorsqu’ils interdisent au partenaire évincé, préalablement à la résiliation, d’espérer le maintien des relations commerciales.


On sait que dans le cadre de l’appréciation de la durée du préavis qui permet - ou non - d’échapper à la qualification de rupture brutale des relations commerciales au sens de l’article L.442-6 du Code de commerce, la durée des relations commerciales constitue l’un des principaux critères.

L’arrêt commenté, rendu dans une affaire où les relations commerciales avaient duré 18 ans, offre une illustration des facteurs de diminution du préavis raisonnable attaché à une telle durée.

En l’espèce, le franchiseur avait résilié le contrat à durée indéterminée qui le liait à son franchisé avec un préavis de 6 mois.

Le franchisé, se prévalant de la durée de 18 ans de leurs relations commerciales (étant précisé que ces relations commerciales avaient été formalisées par un premier contrat de franchise signé 8 ans après le début des relations commerciales), soutenait qu’il aurait dû bénéficier d’un préavis de 18 mois et non de 6 mois.

Cependant, la Cour relève plusieurs facteurs qui concourent à démontrer que le franchisé ne pouvait raisonnablement espérer le maintien des relations commerciales entre les parties.

En premier lieu, la Cour relève que le franchiseur avait dénoncé le terme du dernier contrat de franchise ayant lié les parties à effet au 31 décembre 2006. Si les relations contractuelles s’étaient postérieurement poursuivies, c’était de façon précaire.

La Cour relève en deuxième lieu que le franchiseur s’était montré très favorable à l’opération de cession de parts de la société franchisée envisagée en 2007, et que l’échec de cette opération, qui aurait mis fin au contrat la liant avec le franchisé, avait tendu les relations entre les parties.

En troisième lieu, la Cour relève une mise en demeure adressée au franchisé, cette lettre s’ajoutant aux signes interdisant au franchisé d’espérer le maintien des relations commerciales.

VOIR AUSSI

Comptes prévisionnels irréalistes et devoir de mise en garde de la Banque

CA Versailles, 5 nov. 2015, n°13/06537

- Vu : 8194

Une Banque peut engager sa responsabilité à l'égard de la société franchisée et de son dirigeant caution, pour manquement à son devoir de mise en garde, lorsque ceux-ci ne sont pas "avertis" et qu'il existe un risque  d’endettement significatif, résultant par exemple du caractère "manifestement irréaliste" des comptes prévisionnels sur la base desquels le projet a été financé.

> Lire la suite

Information précontractuelle - CA Paris, 9 septembre 1997, Juris-Data n°1997-022292

BRÈVE

- Vu : 617

Ne respecte pas son obligation de fournir une information précontractuelle sincère et commet au-delà un dol le franchiseur qui n’avait transmis au candidat à la franchise aucun document explicatif avant la signature du contrat de franchise et qui lui avait également dissimulé les conditions réelles du marché en lui communiquant une étude erronée sur celui-ci.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 100200
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 86839
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 41704
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 40842
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©