Même profitable, l’avenant contractuel doit être accepté par le franchisé – CA Paris, 18 décembre 2013, RG n°11/12358

La Cour d’appel de PARIS rappelle que les conditions contractuelles nouvelles ne peuvent être imposées par le franchiseur tant que son franchisé ne les a pas acceptées et même si ce dernier a pu en tirer profit. 

Quelques mois avant le terme du contrat de franchise, un franchiseur de la grande distribution alimentaire a soumis un avenant à l’accord de son franchisé modifiant notamment les redevances.

Bien que ce dernier ait exprimé par courrier son refus de signer cet avenant, le franchiseur l’a unilatéralement mis en œuvre.

Le franchisé l’a assigné en remboursement des redevances, faisant valoir devant la Cour d’appel la faute contractuelle du franchiseur ayant augmenté unilatéralement les taux et tranches du barème de redevances de franchise, en violation de l’article 4.4 du contrat fixant un barème non révisable ou modifiable jusqu’au terme du contrat.

Le franchiseur justifiait cette modification unilatérale en soutenant (i) que cette évolution tarifaire ne constituait qu’une évolution du concept liée au contexte économique et réglementaire (entrée en vigueur de la loi LME), (ii) que l’économie du contrat n’avait pas été bouleversée, (iii) que le franchisé l’avait tacitement accepté en continuant de payer les redevances, (iv) qu’enfin, les nouvelles conditions contractuelles ont été profitables au franchisé qui a connu, à compter de leur mise en œuvre, une augmentation de son chiffre d’affaires de 8,8% et de sa marge de 13%, l’augmentation de redevances se trouvant ainsi amplement compensée.

La Cour d’appel condamne le franchiseur au remboursement des redevances indûment prélevées sur la période de mise en œuvre de l’avenant litigieux considérant, au visa de l’article 1134 du code civil que le contrat de franchise ne pouvait être modifié unilatéralement alors qu’aucune clause dudit contrat ne permettait une telle modification, que la loi LME de 2008 ne contenait pas de dispositions sur son éventuelle application impérative  aux contrats en cours, et que cette modification unilatérale, expressément refusée par le franchisé, ne saurait être justifiée a posteriori par l’éventuel profit que le franchisé aurait tiré des nouvelles conditions contractuelles.

Sommaire

Autres articles

some
La Minute des Réseaux #23 – La rupture brutale des relations commerciales imputable à l’ensemble des membres d’un même réseau de distribution
La rupture brutale des relations commerciales imputable à l’ensemble des membres d’un même réseau de distribution   La faute tirée de la rupture brutale des relations commerciales établies peut être attribuée à un ensemble de sociétés. Cette solution influe sur…
some
La Minute des Réseaux #22 – Le “Drop shipping” selon les nouvelles lignes directrices du 30 juin
Le “Drop shipping” selon les nouvelles lignes directrices du 30 juin   A la différence des anciennes lignes directrices de 2010, les nouvelles lignes directrices du 30 juin 2022 s’intéressent pour la première fois au mécanisme du « drop shipping…
some
La Minute des Réseaux #21 – La “Distribution duale” dans le nouveau règlement d’exemption n°2022/720 du 10 mai 2022
La “Distribution duale” dans le nouveau règlement d’exemption n°2022/720 du 10 mai 2022   La « distribution duale » correspond à l’hypothèse dans laquelle une tête de réseau vend des biens ou des services en amont, mais aussi en aval,…
some
La Minute des Réseaux #20 – Réseaux de distribution et places de marché selon le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022
Réseaux de distribution et places de marché selon le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022   Dans son arrêt Coty, la Cour de justice avait estimé qu’une interdiction de recourir à une place de marché ne constitue…
some
La Minute des Réseaux #19 – La publicité en ligne dans le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022
La publicité en ligne dans le nouveau Règlement d’exemption n° 2022/720 du 10 mai 2022   Dans le sillage de sa jurisprudence, la Commission consacre des développements volumineux intéressant la publicité en ligne (Comm., 17 déc. 2018, Aff. AT.40428 (Guess)).…
some
La Minute des Réseaux #18 – Le règlement d’exemption 2022/720 de la Commission du 10 mai 2022
Le règlement d’exemption 2022/720 de la Commission du 10 mai 2022   Le nouveau Règlement d’exemption (n°2022/720) de la Commission est entré en vigueur le 1er juin 2022 (Règlement d’exemption n°2022/720, art. 11, Publié au JOUE du 11 mai 2022).…