webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Faire évoluer un contrat de franchise, les pièges à éviter.

Le contrat de franchise a nécessairement un caractère évolutif, notamment parce que le réseau lui-même évolue en permanence. Cependant, l’adoption d’un nouveau contrat peut poser plusieurs difficultés.

Le contrat de franchise a nécessairement un caractère évolutif, notamment parce que le réseau lui-même évolue en permanence. Cependant, l’adoption d’un nouveau contrat peut poser plusieurs difficultés : l’auteur, avocat, énumère les points à surveiller.

La volonté de faire évoluer un contrat de franchise peut avoir plusieurs sources : l’évolution technique, l’accroissement significatif du nombre de franchisés dans le réseau, la modification du droit positif, la simplification de la gestion du réseau, etc. Cette modification substantielle du contrat doit être préparée en amont, organisée en cours de transition, et suivie en aval.

Prévoir l'évolution dès le lancement du réseau

Dès le lancement du réseau, cette l’évolution future du contrat doit être prévue et facilitée. Lors de la rédaction du contrat, c’est principalement la clause de renouvellement qui sera le moteur ou le frein à la modification ultérieure du contrat. Les clauses de reconduction tacite doivent être écartées car le franchisé qui a signé un contrat pouvant se renouveler tacitement n’aura aucun intérêt à signer un nouveau contrat différent du sien, surtout si celui-ci est plus contraignant.

Le risque pour le franchiseur est de perdre un nombre important de franchisés. Il est donc préconisé de préférer les clauses de renouvellement exprès sur la base du contrat alors en vigueur dans le réseau afin d’éviter des discussions interminables à l’approche du terme du contrat initial. On notera que certaines clauses connexes permettent de limiter le risque de sortie intempestive du réseau ; c’est le cas des clauses de non-concurrence, de préemption, de cessation d’utilisation des signes distinctifs au terme du contrat, etc.

Organiser le passage entre deux versions du contrat

En cours d’évolution, le passage entre deux versions du contrat de franchise devra être organisé. Il est trop risqué de modifier radicalement certaines clauses du contrat ; la transition ne doit pas être brutale car certains franchisés pourront s’estimer abusés et préfèreront sortir du réseau. La modification du contrat peut être plus souple, travaillée avec les franchisés afin d’obtenir leur avis sur certains points particuliers du contrat. Il faut toutefois garder à l’esprit que seul le franchiseur doit avoir le pouvoir de décision ; si la franchise est un système de collaboration, le contrat de franchise reste un contrat d’adhésion.
 
Toutefois, pour tenir compte de l’ancienneté et de l’influence particulière que peut avoir un franchisé, des conditions particulières peuvent lui être accordées et ces dérogations peuvent même, intelligemment, prévoir une durée plus courte que celle du nouveau contrat proposé afin de prévoir une évolution intermédiaire. On rappellera qu’avant chaque renouvellement (qu’il s’agisse d’un renouvellement tacite, exprès, sur la base du même contrat ou d’un contrat nouvellement en vigueur, etc.), un DIP devra être remis dans les termes et délais prévus par le code de commerce.

Assurer un suivi des différentes versions du contrat

Enfin, un suivi méticuleux est rendu indispensable par la coexistence de plusieurs versions de contrats. D’une part, le franchiseur doit avoir connaissance du terme de chacun des contrats afin de proposer le nouveau contrat dans le respect des délais de préavis, contractuels ou légaux, propres à chaque franchisé. D’autre part, toute singularité doit être connue du franchiseur, qu’il s’agisse d’une version différente du contrat ou d’un avenant.
 
La différence entre certaines clauses du contrat peut avoir une importance pratique non-négligeable : par exemple l’augmentation du taux de redevance  va forcément influer sur l’organisation du département comptable du franchiseur qui devra avoir connaissance des taux qui s’appliquent à chaque contrat. Anticipation, souplesse et suivi, tels sont donc les points cardinaux d’une évolution sereine du contrat de franchise.

 

Article paru dans Franchise Magazine : www.franchise-magazine.com, septembre 2013

VOIR AUSSI

Conduire la transformation : faut-il mettre le feu ?

- Vu : 3217

Le commerce change… et ce sont les clients qui sont à l’origine de cette mutation. De leur côté,  les acteurs de cette industrie (foncières, enseignes, marques) ne semblent pas encore prêts à transformer leurs organisations afin de répondre efficacement aux nouvelles exigences des clients.

> Lire la suite

Conséquences de l’absence de critiques du franchiseur au cours de l’exécution du contrat

CA Angers, 17 février 2015, RG n°13/00964, Juris-Data n°2015-004872

- Vu : 6432

Selon cette décision, le franchiseur ne peut utilement se prévaloir d’un manquement du franchisé lorsqu’il ne l’a pas critiqué au cours de l’exécution du contrat.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 97957
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 86477
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 41062
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 40485
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©