webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Nullité du contrat de franchise - CA Toulouse, 13 septembre 2000, Juris-Data n°2000-128143

BRÈVE

La nullité du contrat de franchise doit être prononcée pour manquement du franchiseur à son obligation précontractuelle de renseignement dès lors qu’il n’a transmis au candidat à la franchise que des informations partielles et que ce dernier n’a pas disposé du temps nécessaire pour apprécier la portée de ses engagements, circonstances propres à caractériser un vice du consentement.

Thématiques : Contrat de franchise, violation de la loi du 31 décembre 1989, vice du consentement déduit de l'information incomplète et tardive du franchisé.

Ce qu’il faut retenir : La nullité du contrat de franchise doit être prononcée pour manquement du franchiseur à son obligation précontractuelle de renseignement dès lors qu’il n’a transmis au candidat à la franchise que des informations partielles et que ce dernier n’a pas disposé du temps nécessaire pour apprécier la portée de ses engagements, circonstances propres à caractériser un vice du consentement.

Extrait de la décision : « Attendu en outre que la SARL F… [le franchiseur] ne conteste pas n'avoir pas porté à la connaissance de M. B… [le franchisé] l'intégralité des documents prévus pour son information tels que l'évolution de la société depuis 5 ans, les comptes des deux derniers exercices (seul l'exercice 1994 a été renseigné), la liste exhaustive des entreprises faisant partie du réseau d'exploitants avec l'indication, pour chacune d'elles, du mode d'exploitation convenu ; Attendu en conséquence que M. B… n'a reçu que des informations partielles et qu'il n'a pas disposé du temps nécessaire à l'appréciation de la portée de ses engagements ; que de ce fait son consentement a été vicié et la nullité du contrat doit être prononcée ; (…) ».

VOIR AUSSI

L’absence de cause dans les contrats de franchise - CA Lyon, 7 novembre 2013, RG n°12/03645

- Vu : 7467

Illustration de l'appréciation du grief de l’absence de cause du contrat faute de savoir-faire. 

> Lire la suite

Colloque de la Revue des contrats – 16 novembre 2011

Intervention de Me François-Luc SIMON

- Vu : 5076
Intervention de Me François-Luc Simon lors du colloque organisé le 16 novembre 2011 par la Revue des Contrats. > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 95079
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 85897
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 40292
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 40224
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©