webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Corporate
 

Résiliation d’un pacte d’actionnaires en l’absence de terme

Cass. com., 20 décembre 2017, n°16-22.099

La clause du pacte d’actionnaire prévoyant une durée dudit pacte expirant au jour de la perte de la qualité d’actionnaire n’est pas affectée d’un terme extinctif certain.

Ce qu’il faut retenir : La clause du pacte d’actionnaire prévoyant une durée dudit pacte expirant au jour de la perte de la qualité d’actionnaire n’est pas affectée d’un terme extinctif certain. En conséquence, il constitue un engagement à durée indéterminée et peut être résilié unilatéralement par l’une des parties, à tout moment sous réserve du respect d’un délai de préavis raisonnable.

Pour approfondir : La durée d’un pacte d’actionnaire dont le terme repose sur la perte de la qualité d’actionnaire de l’une des parties n’est ni déterminé, ni déterminable. Cette perte de qualité d’actionnaire ne constitue pas un terme extinctif, tel est l’enseignement du présent arrêt commenté.

En l’espèce, deux sociétés ont conclu un pacte organisant les conditions de sortie de l’un des associés, le pacte devait durer tant que cet associé restait personnellement actionnaire.

L’une des parties au pacte met fin unilatéralement au pacte arguant de sa faculté liée à la non détermination de sa durée.

La question qui se posa à la Cour de cassation était donc de savoir si un pacte dont la durée est limitée par la perte de la qualité d’associé pouvait être considéré comme ayant été conclu pour une durée déterminée, dont le terme serait incertain, interdisant par conséquent toute résiliation unilatérale.

La Cour de cassation trancha nettement en faveur de la thèse de l’indétermination. La Haute juridiction, par cette présente décision, ne fait que réaffirmer la position qu’elle avait adoptée suite à un revirement opéré par l’arrêt en date du 6 novembre 2007.

La perte par l’un des cocontractants de sa qualité d’actionnaire ne présente, selon la Cour de cassation, aucun caractère de certitude, et en conséquence, le pacte dont la durée est fixée par référence à cet événement doit être réputé comme ayant été conclu pour une durée indéterminée.

Ancien principe jurisprudentiel, l’indétermination de la durée d’un contrat a été consacrée par la réforme du droit des contrats issue de l’ordonnance du 10 février 2016, et codifiée à l’article 1211 du Code civil, lequel dispose que « lorsque le contrat est conclu pour une durée indéterminée, chaque partie peut y mettre fin à tout moment, sous réserve de respecter le délai de préavis contractuellement prévu ou, à défaut, un délai raisonnable. »

En conclusion, les rédacteurs d’actes devront veiller à en préciser la durée. Il est donc particulièrement recommandé de stipuler un terme propre, exprès et relativement court, éventuellement prorogeable pour une durée elle-même déterminée.

A rapprocher : Cass. com., 6 novembre 2007, n°07-10.620

VOIR AUSSI

La détermination du bénéficiaire d’une garantie de passif - Cass. com., 14 mai 2013, pourvoi n°12-15.119

- Vu : 7383

Cet arrêt détermine la personne qui est en droit d’agir en exécution au titre d’une garantie de passif dans le cadre de la cession de la totalité des actions d’une société. 

> Lire la suite

Publicité des parachutes dorés : modalités et délai

Décret n° 2008-448 du 7 mai 2008, JO, 11 mai 2008

- Vu : 3412
Le décret n° 2008-448 du 7 mai 2008 pris pour l’application des articles L. 225-42-1 et L. 225-90-1 du Code de commerce introduit deux nouveaux articles destinés à préciser les conditions de la publicité dont ce dispositif nouveau doit faire l’objet. > Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 78286
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 67238
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38551
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 35385
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©