webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

Grief tardif formulé par le franchisé – CA Paris, 26 février 1996, Juris-Data n°1996-020858

BRÈVE

Il convient de rejeter les griefs formulés tardivement par le franchisé quant à l’exécution du contrat de franchise.

Thématiques : Contrat de franchise, erreur (non), dol (non), nullité (non), franchisés non titulaires du diplôme d'opticien, circonstance inopérante, atteinte à l'image de marque du réseau (non), atteinte à l'efficacité de l'assistance technique (non), exécution du contrat sans réserve pendant 6 ans, progression constante du chiffre d'affaires du franchisé.

Ce qu’il faut retenir : Il convient de rejeter les griefs formulés tardivement par le franchisé quant à l’exécution du contrat de franchise.
 

Extrait de la décision : « Considérant qu'il n'est pas sérieux de se plaindre de dol après six ans d'exécution sans contestation d'un contrat ; que le reproche fait à la société L… [le franchiseur] dès 1985 par l'UNDSOF de confier certains de ses points de vente à des commerçants qui n'étaient pas titulaires du diplôme d'opticien, a donné lieu à débats judiciaires complexes ; qu'il ne concernait nullement les époux C… [les franchisés] qui n'en ont tiré qu'en avril 1992 un argument d'autant plus fallacieux que leur réussite dément toute atteinte à l'image de marque du réseau et toute absence d'efficacité de l'assistance qui leur a été apportée ; que les époux C… n'apportent pas la preuve qui leur incombe du dol ou même de la simple erreur qui aurait vicié leur consentement au point qu'ils n'auraient pas contracté en leur absence ; (...) ».

VOIR AUSSI

Information précontractuelle et Jeune réseau - CA Paris, 3 octobre 2012, RG n° 11/05235 et n°11/05237

- Vu : 3814

S'il appartient au franchisé, sur la base des éléments communiqués par le franchiseur, de réaliser lui-même une analyse d'implantation précise, encore faut-il que les éléments essentiels en soient fournis par le franchiseur pour éclairer son cocontractant et lui permettre de se déterminer en connaissance de cause.

> Lire la suite

Les manquements du franchisé à son obligation de bonne foi

- Vu : 5934
1. – Généralités : La notion de « bonne foi » est universelle et irradie tout le droit privé. L’actualité juridique confirme l’importance décisive de cette ... > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 95086
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 85897
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 40293
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 40225
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©