webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Corporate
 

Les mesures phares du PLF pour 2018

Projet AN n°235 - Projet de loi de finances pour 2018

Le Projet de loi de finances pour 2018, déposé le 27 septembre 2017, est actuellement en discussion devant les députés de l’Assemblée nationale. Il modifie sensiblement les régimes fiscaux actuels en France, transposant la plupart des propositions du programme fiscal du Président Macron.

Ce qu’il faut retenir : Le Projet de loi de finances pour 2018, déposé le 27 septembre 2017, est actuellement en discussion devant les députés de l’Assemblée nationale. Il modifie sensiblement les régimes fiscaux actuels en France, transposant la plupart des propositions du programme fiscal du Président Macron.

Pour approfondir :

  • Fiscalité du patrimoine

ISF – Le Projet de loi de finances (ci-après « PLF ») prévoit le remplacement de l’ISF par un Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ce dernier ne serait assis que sur les actifs immobiliers du patrimoine, excluant de l’assiette les placements mobiliers. Le barème ainsi que les taux de l’ISF seraient repris tels quels par l’IFI.

PFU – Les revenus du capital seraient soumis à un « Prélèvement forfaitaire unique » (PFU), également dénommé « Flat tax ». Son taux serait de 30 % (prélèvements sociaux inclus). Toutefois, les contribuables pourraient opter pour l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu. Il convient de préciser que cette option serait globale et irrévocable pour l’année de déclaration.

Autrement dit, le contribuable ne pourrait choisir quel revenu soumettre au PFU et quel revenu soumettre au barème.

CSG – Concernant les prélèvements sociaux, le PLF 2018 prévoit une hausse de la CSG de 1,7 %. Toutefois, l’augmentation concernerait la part de la CSG déductible de l’impôt sur le revenu.

Taxe d'habitation – La suppression sur 3 ans de la taxe d'habitation pour 80 % des Français (17 millions de foyers) a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale.

Ces derniers bénéficieront d'un abattement de 30 % sur leur taxe d'habitation en 2018, puis de 65 % en 2019. La suppression sera totale pour 80 % des Français en 2020.

  • Fiscalité des entreprises

IS – Le PLF accentuerait la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés. En effet, prévu pour être progressivement abaissé jusqu’en 2020 pour atteindre 28 %, le taux poursuivrait sa diminution pour atteindre un taux facial de 25 % à l’horizon 2022.

Taxe de 3 % – La taxe de 3 % sur les montants distribués sera supprimée.

Il faut noter que, suite à une décision récente du Conseil constitutionnel (2017-660 QPC, 6 octobre 2017), celle-ci n’est plus en vigueur depuis le 6 octobre 2017.

CVAE – Les règles de calcul du taux de CVAE seraient modifiées. En effet, suite à une décision du Conseil constitutionnel (2017-629 QPC, 19 mai 2017), les règles de calcul du taux de CVAE applicables aux sociétés intégrées seraient étendues à toutes les sociétés qui rempliraient les critères de l’intégration fiscale sans pour autant faire partie d’un groupe.

Limitation des charges financières – L’amendement Carrez, limitant la déductibilité des charges financières liées à l’acquisition de titres de participation, serait supprimé.

CICE – A titre de transition, avant sa suppression à compter du 1er janvier 2019, le CICE serait réduit de 7 à 6 % au titre des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2018.

VOIR AUSSI

Territorialité de l’IS et siège de direction d’une entreprise

CE, 7 mars 2016, n°371435

- Vu : 3627

Le Conseil d’Etat a jugé que le siège de direction s’entend du lieu où les personnes exerçant les fonctions les plus élevées prennent réellement les décisions stratégiques qui déterminent la conduite des affaires de cette entreprise dans son ensemble.

> Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 75465
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 61986
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38349
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 34687
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©