webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Distribution
 

La prescription de l’action d’une victime de déséquilibre significatif

Aperçu

La prescription de l’action d’une victime de déséquilibre significatif varie selon la sanction sollicitée.

La prescription de l’action d’une victime de déséquilibre significatif est encadrée par les règles ci-après. 
Selon l'article L. 110-4-I du Code de commerce, « les obligations nées à l'occasion de leur commerce entre commerçants et non commerçants se prescrivent par 5 ans si elles ne sont pas soumises à des prescriptions spéciales plus courtes ».

L'article L. 442-6 ne prévoyant pas de prescription spéciale, les pratiques restrictives relèvent de ce texte. 
Pour ce qui concerne le point de départ du délai de prescription, il convient de distinguer selon la sanction demandée : 

  • s'agissant de la répétition de l'indu, la Cour de cassation décide de manière générale que l'action doit être engagée à compter de la date où le paiement est devenu indu et que c'est à cette date que doit être fixé le point de départ de la prescription commerciale de 5 ans (Cass. 3e civ., 31 mai 2007, n° 06-13.224, Bull. civ. III, n° 95) ; 
  • s'agissant de la réparation du préjudice, le point de départ sera celui de la réalisation du dommage ou de la date à laquelle il est révélé à la victime si celle-ci établit qu'elle n'en avait pas eu précédemment connaissance (Cass. 1ère civ., 9 juill. 2009, n° 08-10.820 : Juris-Data n° 2009-049065 ; Bull. civ. I, n° 172) ; 
  • s’agissant de la nullité du contrat, la date de conclusion de celui-ci marquera le départ de la possibilité d'agir ; 
  • s’agissant du réputé non écrit, on peut s'interroger sur le fait de savoir si l'action est soumise à prescription et, si oui, quel en est le point de départ (V. S. Gaudemet, La clause réputée non écrite, th. Paris II : Economica, 2006 ; v. aussi, Juris-Classeur Concurrence – Consommation, Fasc. 730 : Le déséquilibre significatif, 7 juillet 2015).  

Pour ce qui concerne enfin la prescription de l’action Ministre de l’Economie engagée sur le fondement de l’article L442-6-III du Code de commerce, on notera qu’aucune disposition ne fixe ce délai. L’action du ministre ayant été qualifiée de quasi-délictuelle, il est permis, selon nous, de considérer qu’elle se prescrit par 5 ans conformément à l’article 2224 du code civil.


A rapprocher : Déséquilibre significatif au sens de l'article 442-6, I, 2° du code de commerce - Panorama de jurisprudence 2016-2017 (116 décisions et avis commentés)


VOIR AUSSI

Annulation du contrat de franchise pour dol

CA Colmar, 30 sept. 2015, n°14/02315

- Vu : 7641

Un contrat de franchise doit être annulé lorsque le franchiseur s'est livré sciemment à une présentation trompeuse et tronquée de l'ensemble du réseau et que les franchisés ne se seraient pas engagés s’ils avaient eu connaissance d'informations sincères, complètes et conformes aux dispositions des articles L.330-3 et R.330-1 du code de commerce.

> Lire la suite

Nullité du contrat de franchise – CA Paris, 24 septembre 1987, Juris-Data n°1987-025589

Brève

- Vu : 2921

Le contrat de franchise ne peut être annulé pour dol ou erreur sur la personne au motif que le franchisé l’aurait signé avec une société plutôt qu’une personne physique dès lors qu’il ne rapporte pas la preuve que la personne de son cocontractant, le franchiseur, fut un élément essentiel du contrat.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 105608
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 87855
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 43635
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 43243
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©