webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Immobilier
 

Location-gérance et sous-location

Distinction

La clause d'un contrat de bail interdisant toute sous-location ne constitue pas un obstacle à la conclusion d'un contrat de location-gérance, mais cela suppose qu'il y ait véritablement location d'un fonds de commerce.

 

Si la location-gérance était analysée comme une sous-location, elle entrerait dans le champ d'application des dispositions de l'article L. 145-31 du Code de commerce, qui interdit toute sous-location conclue par le locataire (Cass. 3e civ., 26 juin 2007, n° 04-10.295 : LPA 20 févr. 2008, p. 10). C'est une autre solution qui a été retenue en jurisprudence, selon laquelle la location-gérance ne constitue pas une sous-location interdite mais la location d'un bien meuble incorporel (CA Paris, 14 mars 1991 : RTD com. 1991, p. 380, obs. J. Derruppé ; D. 1991, inf. rap. p. 105. – Cass. com., 23 mai 1993 : Bull. civ. 1993, IV, n° 127 ; Contrats, conc., cons. 1995, comm. 142, obs. L. Leveneur ; RD imm. 1995, p. 802, obs. F. Collart-Dutilleul et J. Derruppé. – Cass. 3e civ., 9 juill. 2003 : Bull. civ. 2003, III, n° 148. – Cass. 3e civ. 2008, pourvoi n° 07-11.805 : D. 2008, p. 056, obs. Y. Rouquet. – J.-L. Puygauhtier, La mise à disposition d'un local consécutive à la location-gérance d'un fonds de commerce : JCP N 1991, I, 291).

La clause d'un contrat de bail interdisant toute sous-location ne constitue donc pas un obstacle à la conclusion d'un contrat de location-gérance, mais cela suppose qu'il y ait véritablement location d'un fonds de commerce. Tel n'est pas le cas lorsqu'à la conclusion du contrat le fonds de commerce n'existe pas encore ou n'existe plus car la clientèle a disparu. Dans ce cas, le contrat ne peut être qu'un contrat de location d'immeuble, c'est-à-dire soit une sous-location, soit une cession de bail. Par ailleurs, l'acte litigieux peut avoir été qualifié de location-gérance par les parties mais masquant en réalité une sous-location (Cass. 3e civ., 26 juin 2007, pourvoi n° 04-10.295) ou une cession de bail (CA Paris, 9 janv. 1987 : D. 1987, inf. rap. p. 163 ; RTD com. 1987, p. 495, obs. J. Derruppé. – CA Paris, 6 janv. 1989 : RTD com. 1989, p. 646, obs. J. Derruppé).

Rappelons pour mémoire que le bail de l'immeuble peut valablement interdire la conclusion d'un tel contrat portant sur le fonds de commerce exploité dans le local. Cette interdiction peut être directe, ou bien encore indirecte lorsqu'elle résulte de l'engagement du commerçant d'exploiter personnellement le fonds.

 

VOIR AUSSI

Vente à la découpe : inconstitutionnalité du droit de préemption des communes

Décision n°2017-683 QPC du 9 janvier 2018

- Vu : 1149

Le Conseil Constitutionnel a déclaré inconstitutionnelles les dispositions de l'article 10 de la loi n°75-1351 du 31 décembre 1975 (modifiées par la loi n°2014-366 du 24 mars 2014) portant spécifiquement sur le droit de préemption - subsidiaire - des communes en cas de vente d'un immeuble à la découpe comme portant une atteinte disproportionnée au droit de propriété garanti par la Constitution.

> Lire la suite

Élément d’équipement dissociable soumis à l’assurance décennale obligatoire

Cass. civ. 3ème, 26 octobre 2017, n°16-18.120

- Vu : 1036

Cette décision tire les conséquences de l’évolution jurisprudentielle de la Cour de cassation sur l’extension de la garantie décennale aux désordres ayant pour origine un élément d’équipement dissociable d’origine ou installé sur existant.

> Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 83706
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 82672
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 39271
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 37724
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©