webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Immobilier
 

Aménagements du preneur

Absence de Motif grave et légitime au sens de l’article L. 145-17 I. 1° du code de commerce

La gravité du motif justifiant le refus de renouvellement est une question factuelle appréciée souverainement par les juges du fond. Cependant, en matière de travaux, le caractère de « gravité » n’est reconnu en jurisprudence que lorsque ceux-ci sont conséquents et touchent à la structure de l'immeuble ou au gros œuvre ...

La gravité du motif justifiant le refus de renouvellement est une question factuelle appréciée souverainement par les juges du fond. (Cass. com., 22 mars 1961: Bull. civ. III, n° 150. – 13 avr. 1961: Bull. civ. III, n° 152. – Cass. 3e civ. 9 avril 1970: JCP G 1970, II, 16477. – 11 oct. 1972: JCP G 1972, IV, 256.).

Cependant, en matière de travaux, le caractère de « gravité » n’est reconnu en jurisprudence que lorsque ceux-ci sont conséquents et touchent à la structure de l'immeuble ou au gros œuvre (Cass. 3e civ., 2 oct. 1996 : Juris-Data n° 1996-003636 ; CA Paris 31 janv. 2008 : Juris-Data n° 2008-356095), ou consistant la modification de la distribution des lieux sans autorisation du bailleur (CA Montpellier, 1re ch. B, 20 nov. 1996 : Juris-Data n° 1996-034477. – V. aussi Cass. 3e civ., 2 oct. 1996 : Juris-Data n° 1996-003636) ; c’est encore le lorsque le preneur construit un appentis, sans aucune autorisation du bailleur, ajouté à une transformation des lieux (Cass. 3e civ., 18 janv. 1989 : Loyers et copr. 1989, comm. n° 234).

Plus généralement, en l'absence de travaux de transformation lourde, affectant le gros œuvre et la solidité de l'immeuble, le bailleur ne peut exciper d'un motif grave et légitime pour refuser le paiement d'une indemnité d'éviction (en sens, CA Paris, 16e ch. A, 4 juin 1996 : Juris-Data n° 1996-021268), ce qui exclut les travaux d’importance minime (en ce sens, CA Montpellier, ch. réunies, 2 juill. 1998 : Juris-Data n° 1998-035135 : l'installation d'une barrière en bois de part et d'autre de la terrasse du restaurant).

De plus, lorsque les travaux non autorisés sont rendus nécessaire par la vétusté des lieux et l’obligation d’adapter l’installation du fonds à la technique moderne, ceux-ci ne sont là encore pas considérés comme constituant un motif « grave et légitime » justifiant le refus d’une indemnité d’éviction au preneur (Cass. 3e civ., 15 Janv. 1971, Rev. loyers 1971, p. 452).

VOIR AUSSI

Nouveau cas de régularisation en cours d’instance d’un vice affectant la procédure suivie devant la CNAC

CAA Bordeaux, 11 juillet 2019, société Issoudun Distribution, req. n°17BX03415

- Vu : 1063

Par un arrêt en date du 11 juillet 2019, signalé en « C+ », la Cour administrative d’appel de Bordeaux a jugé que le vice affectant l’avis tacite émis par la CNAC et tiré du défaut de consultation des ministres intéressés et d’absence d’établissement d’un rapport d’instruction, dans le cadre de l’instruction par la CNAC d’un permis de construire valant autorisation d’exploitation commerciale, peut être régularisé.

> Lire la suite

Entrée en vigueur du principe « le silence vaut acceptation »

- Vu : 4840
Une circulaire du 12 novembre 2014 émanant du Premier ministre porte sur l’entrée en vigueur du principe « le silence vaut acceptation ».  > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 107115
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 88038
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 44200
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 43542
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©