webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Restructuring
 

SIMON ASSOCIES conseille le groupe immobilier KALKALIT dans le cadre de la restructuration de sa dette financière et de son plan de sauvegarde

SIMON ASSOCIES a conseillé le groupe immobilier KALKALIT dans le cadre de la restructuration de sa dette financière et de son plan de sauvegarde.

SIMON ASSOCIES a conseillé le groupe immobilier KALKALIT dans le cadre de la restructuration de sa dette financière et de son plan de sauvegarde.

Le groupe immobilier KALKALIT (9 sociétés, 6 françaises et 3 luxembourgeoises) fait partie du groupe israélien FISHMAN, coté à la bourse de Tel-Aviv. Le groupe KALKALIT détient 18 immeubles en France (bureaux, commerces, entrepôts) dont la valeur d’expertise est de 149 M€ et qui génère un revenu locatif annuel de 13 M€.

Confronté aux effets de la conjoncture, le groupe KALKALIT se devait de parvenir à la restructuration de sa dette financière, d’un montant de 134,1 M€, qui a fait l’objet d’une titrisation et qui arrivait à échéance le 30 juillet 2014.

Dans le cadre de procédures de sauvegarde, ouvertes le 4 juillet 2014 par le Tribunal de commerce de PARIS, le groupe KALKALIT est parvenu, à l’appui de sa stratégie destinée à valoriser son portefeuille immobilier et tout en conservant l’entière gestion de ce dernier, à rééchelonner sa dette financière sur une période de 6 ans et demi, 51 % de la dette étant remboursable in fine le 31 décembre 2020.

Le plan de sauvegarde a été adopté le 7 septembre 2015. Ce plan a été soutenu par l’administrateur judiciaire (Maître EL BAZE), et a été accepté par le principal créancier (la société TAURUS CMBS).

Stéphane CAVET, associé du Cabinet SIMON ASSOCIES, déclare : « La clef de ce dossier a été de parvenir à convaincre tous les intervenants de la pertinence de la stratégie immobilière du groupe KALKALIT et ainsi de justifier de la nécessité, pour tous, d’étendre la date de maturité de la dette. Il n’y avait pas d’autre alternative immobilière ».

Jean-Marc LEVERNE et Hervé DECLERCQ, dirigeants de L’ETOILE PROPERTIES (asset manager du portefeuille immobilier) et mandataires en France du groupe KALKALIT, indiquent pour leur part : « Le succès de l’opération a largement reposé sur le choix que nous avons fait de conseils non seulement spécialisés en procédure collective mais également rompus à toutes les problématiques du financement de l’immobilier. Cette double compétence, dont disposait également l’administrateur judiciaire, a été un élément essentiel dans les négociations ».

Le groupe KALKALIT était conseillé par David PITOUN et Stéphane CAVET, associés au sein de l’équipe Entreprises en difficulté de SIMON ASSOCIES.

La société TAURUS CMBS, principal créancier, étant conseillée par le cabinet MAYER BROWN avec Patrick TEBOUL et Nathalie MOREL.

VOIR AUSSI

Conflit entre le Règlement Bruxelles 1 et le Règlement relatif aux procédures d’insolvabilité

CJUE, 6 février 2019, aff. C-535/17

- Vu : 426

Une action en responsabilité à l’encontre d’un tiers, exercée par le syndic d’une procédure d’insolvabilité principale ouverte en application du Règlement n°1346/2000 du 29 mai 2000, est soumise au Règlement n°44/2001 du 22 décembre 2000 en ce qu’elle trouve son fondement dans les règles communes de droit civil et commercial et non dans les règles dérogatoires spécifiques de la procédure d’insolvabilité.

> Lire la suite

Consignation ordonnée judiciairement en période suspecte : nullité encourue ? - Cass. com., 11 février 2014, pourvoi n°12-16.938

- Vu : 5572
La consignation effectuée, pendant la période suspecte, en vertu d’une décision de justice ayant acquis force de chose jugée avant le jugement d’ouverture de la procédure collective, échappe à la nullité. > Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 78489
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 67597
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38566
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 35407
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©