webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Restructuring
 

Le débiteur assigné par son créancier reste tenu de déclarer l'état de cessation des paiements - Cass. com., 14 janvier 2014, pourvoi n°12-29.807

L’assignation d’un créancier aux fins d’ouverture d’une procédure de redressement judicaire ne dispense pas le débiteur de procéder à la déclaration de cessation de ses paiements.

Par cet arrêt, la Cour de cassation réitère une solution qu’elle avait déjà dégagée sous l’empire de la loi du 25 janvier 1985 (Cass. com., 19 janvier 1999, n°96-16.635) : le débiteur en état de cessation des paiements n’est pas dispensé de l’obligation de déclarer celui-ci par l’effet d’une assignation de l’un de ses créanciers tendant aux mêmes fins. Cette assignation ne saurait dès lors faire échapper le débiteur à la sanction du défaut de déclaration de cessation des paiements dans les quarante-cinq jours, à savoir l’interdiction de diriger prévue par l’article L.653-8 du code de commerce.

En l’espèce, deux sociétés avaient été assignées par un créancier aux fins d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. Lesdites procédures n’avaient été ouvertes que six mois plus tard avant d’être converties en liquidation judiciaire. Le liquidateur judiciaire avait alors saisi le tribunal afin que soit prononcée une mesure d’interdiction de diriger à l’encontre du gérant des deux sociétés, faute pour ce dernier d’avoir déclaré l’état de cessation des paiements des sociétés qu’il dirigeait dans le délai légal de quarante-cinq jours édicté par l’article L.631-4 du même code. La Cour d’appel avait débouté le liquidateur de son action au motif que l’assignation du créancier aux fins d’ouverture des procédures de redressement judiciaire dispensait le dirigeant de procéder lui-même à la déclaration de cessation des paiements.

La Cour de cassation casse et annule cette décision, considérant que la Cour d’appel a violé l’article L.653-8 précité. En effet, la déclaration de cessation des paiements dans le délai prescrit demeure une obligation à laquelle le dirigeant doit se plier au risque de s’exposer à la sanction de l’interdiction de diriger ce, peu important que le tribunal soit saisi parallèlement d’une telle demande par un créancier.

VOIR AUSSI

Résiliation du bail commercial par l’administrateur judiciaire

Cass. com., 24 janvier 2018, n°16-13.333

- Vu : 1013

D’une part, l’avis écrit du ministère public n’a pas à être communiqué aux parties lorsqu’il est sans influence sur la solution du litige. D'autre part, l’administrateur judiciaire dispose de la faculté de mettre un terme à tout moment au bail, nonobstant le règlement des loyers échus pendant la période d’observation et l’existence de fonds suffisants pour le paiement des loyers à échoir.

> Lire la suite

Désignation d’un mandataire ad hoc et responsabilité pour insuffisance d’actif

Cass. com., 18 mai 2016, pourvoi n°14-16.895

- Vu : 3312

L’ouverture d’une procédure préventive ne privant pas le dirigeant de l’exercice de ses pouvoirs, ce dernier peut être condamné sur le fondement de l’article L. 651-2 du Code de commerce en raison de la poursuite d’une activité déficitaire au cours du mandat ad hoc, et sans que les juges du fond aient à déterminer le rôle du mandataire ad hoc dans la gestion de la société.

> Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 83590
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 81784
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 39231
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 37623
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©