webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Pluri-franchise

Retour

La Pluri-franchise désigne la situation selon laquelle un acteur, appelé le pluri-franchisé, dirige plusieurs franchises sous des enseignes différentes.

Au plan pratique, les conditions de mise en œuvre de la pluri-franchise s’apprécient essentiellement selon deux variables : l’une géographique, l’autre business. D’une part, au plan géographique en effet, il faut souligner que le pluri-franchisé décidera le plus souvent d’exploiter des points de vente assez peu éloignés les uns des autres, afin d’y être lui-même présent ou de pouvoir les surveiller. Il n’est donc pas rare de voir un pluri-franchisé exploiter ses points de vente dans une même ville ou un même centre commercial. D’autre part, au plan Business, il faut distinguer deux cas de figure, selon la nature des activités exercées par le pluri-franchisé : dans le premier cas de figure, les points de vente du pluri-franchisé relèvent d’activités totalement différentes ; cette hypothèse est fréquente car le pluri-franchisé est le plus souvent soumis à une clause de non-concurrence contenue dans les contrats de franchise qu’il aura souscrits. Dans le second cas de figure, les points de vente du pluri-franchisé relèvent d’une seule et même activité, soit que les enseignes concernées appartiennent au même groupe de sociétés (auquel cas le contrat de franchise peut autoriser l’exploitation d’une enseigne appartenant au même groupe), soit même qu’il s’agisse d’enseignes concurrentes (auquel cas le pluri-franchisé aura violé la ou les clauses de non-concurrence contenues dans ses contrats de franchise).

Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©