webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Multi-franchise

Retour

La Multi-franchise désigne la situation selon laquelle un acteur, appelé multi-franchisé, dirige plusieurs franchises sous la même enseigne. Le plus souvent, l’attribution par le franchiseur de plusieurs points de vente au multi-franchisé est progressive : généralement, le franchiseur et le franchisé apprécient leurs qualités respectives à travers l’expérience acquise pour l’exploitation d’un premier point de vente ; en particulier, le franchiseur apprécie à ce stade l’aptitude du franchisé à pouvoir respecter son concept et son savoir-faire et, le cas échéant, décide de poursuivre son développement avec ce franchisé, qui devient alors multi-franchisé. Certains réseaux demandent un droit d’entrée réduit (voire n’en demandent pas) pour l’ouverture d’un nouveau point de vente.

La Multi-franchise présente les avantages suivants :

  • pour le franchisé : la Multi-franchise peut lui permettre d’amortir les coûts fixes, d’obtenir des conditions plus avantageuses de certains fournisseurs, de mieux gérer les stocks,

  • pour le franchiseur : la Multi-franchise peut lui permettre de développer son réseau avec des partenaires dont il aura pu vérifier la rigueur et le sérieux, à travers l’expérience acquise pour l’exploitation du premier point de vente,

  • pour la banque : la Multi-franchise est le plus souvent associée à un risque faible, le client ayant déjà prouvé sa capacité à pouvoir exploiter le concept (et donc à rembourser) sur la première activité.

La proportion élevée de multi-franchisés au sein d’un même réseau est souvent le signe d’une bonne rentabilité et/ou d’une bonne relation de travail entre le franchiseur et ses franchisés.

Toutefois, certains franchiseurs préfèrent, sinon limiter le recours à la Multi-franchise, limiter le nombre de points de vente attribués à un même multi-franchisé, soit parce que le multi-franchisé risque de ne pouvoir gérer un nombre important de points de vente, soit parce que le multi-franchisé risque de représenter un poids économique trop important pour le franchiseur ; en pratique, le seuil de cinq points de vente (pour un même multi-franchisé) est parfois évoqué comme constituant le seuil que le franchiseur ne devrait pas faire franchir à ses multi-franchisés ; et l’ on utilise souvent le terme – assez péjoratif – de « baron » pour désigner le multi-franchisé disposant d’un nombre important de points de vente.

Termes associés : Baron ; Pluri-franchise
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©