webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Restructuring
 

Etat des lieux des procédures amiables de traitement des difficultés des entreprises en 2018

Etude DELOITTE / ALTARES « L’entreprise en difficulté en France en 2018, une fin de cycle ? », mars 2019

La 13ème édition de l’étude DELOITTE / ALTARES sur les entreprises françaises en difficulté en 2018 révèle une hausse du recours aux procédures amiables de traitement des difficultés des entreprises sur un échantillon de 17 juridictions françaises à hauteur de 15 %. Cette hausse n’est toutefois pas constatée sur l’ensemble du territoire national.

L’étude menée conjointement par le cabinet de conseil et d’audit DELOITTE à partir des données collectées par ALTARES met en exergue, sur un échantillon de 17 juridictions françaises, une augmentation de 15 % de l’ouverture des procédures préventives des difficultés.

Cette hausse concerne principalement les procédures de mandat ad hoc (+ 22 % par rapport à 2017), et plus relativement les procédures de conciliation (+ 8 % par rapport à 2017).

Le rapport précise, par ailleurs, que la procédure de mandat ad hoc a été particulièrement plébiscitée devant les juridictions de Lyon et Rennes avec respectivement 54 et 26 mandats ouverts au cours de l’année 2018.

Toutefois, cette hausse ne se confirme pas au niveau national.

En effet, les données récoltées par l’Observatoire économique du Conseil National des Administrateurs Judiciaires et Mandataires Judiciaires (CNAJMJ) indiquent, au contraire, une sensible baisse du nombre de procédures préventives au cours de l’année 2018 avec 3 599 procédures ouvertes, soit 2 % de moins qu’en 2017.

Parmi ces 3 599 procédures ouvertes, 70 % concernent des procédures de mandat ad hoc contre 30 % concernant les procédures de conciliation.

Cette préférence peut s’expliquer par une plus grande souplesse du mandat ad hoc, sans limite de durée.

Il est cependant rappelé que l’ouverture d’une procédure de mandat ad hoc implique l’absence d’un état de cessation des paiements.

Par ailleurs, l’Etude met également en exergue une baisse du nombre d’emplois concernés par ces procédures amiables, et ce à hauteur de 85 829, soit une baisse de 16 % par rapport à 2017.

Ce chiffre n’a eu de cesse de diminuer depuis 2016.

En effet, le nombre d’emplois concernés s’élevaient alors à 196 705.

Ces données chiffrées permettent ainsi de constater que malgré une baisse sensible du nombre d’ouverture de procédures amiables, le recours au traitement amiable des difficultés tend à se stabiliser au cours des dernières années.

A rapprocher : Défaillances et sauvegardes d’entreprises en France, par Jean-Charles SIMON

VOIR AUSSI

Résiliation du bail commercial par l’administrateur judiciaire

Cass. com., 24 janvier 2018, n°16-13.333

- Vu : 1034

D’une part, l’avis écrit du ministère public n’a pas à être communiqué aux parties lorsqu’il est sans influence sur la solution du litige. D'autre part, l’administrateur judiciaire dispose de la faculté de mettre un terme à tout moment au bail, nonobstant le règlement des loyers échus pendant la période d’observation et l’existence de fonds suffisants pour le paiement des loyers à échoir.

> Lire la suite

Bien commun et liquidation judiciaire d’un des époux : inconstitutionnalité non démontrée

Cass. com., 10 juillet 2014, pourvois n°14-10.100 et 14-10.109

- Vu : 6598
La vente par le liquidateur judiciaire du bien immobilier commun des époux dont l’un est confronté à une procédure collective n’est pas attentatoire au droit de propriété de l’époux demeuré in bonis. > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 84389
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 84005
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 39365
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 37976
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©