webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >IT / IP
 

Contrefaçon et concurrence déloyale, l’exigence d’un risque de confusion

Cass. com., 26 avril 2017, n°16-12.957

L’action en concurrence déloyale pour atteinte au nom commercial suppose de rapporter la preuve de l’existence d’un risque de confusion entre les dénominations litigieuses et ledit nom commercial.

Ce qu’il faut retenir : L’action en concurrence déloyale pour atteinte au nom commercial suppose de rapporter la preuve de l’existence d’un risque de confusion entre les dénominations litigieuses et ledit nom commercial.

Pour approfondir : Le titulaire de la marque 100% Evénementiel, avait engagé une action en contrefaçon de cette marque et en concurrence déloyale pour atteinte à son nom commercial à l’encontre d’une personne exploitant les dénominations 100% event, 100% animation et 100% animation/édition et le nom de domaine 100event.fr.

Sur la question de la concurrence déloyale, le pourvoi faisait grief aux juges d’appel d’avoir conclu à l’absence de risque de confusion en se fondant sur le nom commercial tel que mentionné sur le KBIS et se présentant ainsi « Tanguy de Latour Evénements / 100% Evénementiel » alors que le signe utilisé comme nom commercial est 100 % Evénementiel et que le nom commercial s’acquiert par le seul usage auprès du public et est indépendant des mentions portées au RCS.

Or, dans le même arrêt, les juges avaient rejeté l’action en contrefaçon de la marque 100% Evénementiel par l’usage des signes 100% event, 100% animation et 100% animation/édition et le nom de domaine 100event.fr.

A cette occasion, la comparaison effectuée par les juges avait donc porté sur la dénomination seule « 100% Evénementiel » et les signes contestés, rendant ainsi sans objet la critique du pourvoi.

Les juges ayant exclu tout risque de confusion aux motifs que les signes en présence n’avaient en commun que "100 %", expression fort peu distinctive en ce qu'elle est banale pour qualifier un produit ou un service.  Le risque de confusion ayant été exclu sur le terrain du droit des marques, il est logiquement exclu sur le terrain de la concurrence déloyale.

A rapprocher : article 1240 du Code civil

VOIR AUSSI

L’atteinte à la fonction essentielle de la marque condition de la contrefaçon

CA Paris, 3 octobre 2017, n°197/2017

- Vu : 4224

La caractérisation de la contrefaçon d’une marque nécessite d’établir, en premier lieu, que le prétendu contrefacteur fait un usage de la dénomination en tant que marque c’est-à-dire pour désigner des produits et services.

> Lire la suite

Le domaine de compétence du TGI en matière de contrefaçon doit être largement entendu - CA Paris, 16 oct. 2012, RG n°12/10183

- Vu : 6826
Dans cette affaire, la Cour d'appel considère que le TGI est exclusivement compétent, même s’il ne s’agit pas d’une action en contrefaçon stricto sensu, dès lors que l’action concerne une marque. > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 105533
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 87847
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 43613
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 43226
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©