webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Restructuring
 

Charge de la preuve de la perte du droit préférentiel subie par la caution

Cass. com., 8 avril 2015, pourvoi n°13-22.969

C’est au créancier de prouver que la perte du droit préférentiel dont se plaint la caution n’a causé aucun préjudice à celle-ci.

Par cet arrêt publié au Bulletin, la Cour de cassation rappelle sur qui pèse la charge de la preuve du préjudice causé à la caution invoquant les dispositions de l’article 2314 du Code civil.

Pour mémoire, l’article 2314 prévoit que « La caution est déchargée, lorsque la subrogation aux droits, hypothèques et privilèges du créancier, ne peut plus, par le fait de ce créancier, s'opérer en faveur de la caution. Toute clause contraire est réputée non écrite ».

La jurisprudence précise que la caution est ainsi déchargée si « cette dernière avait pu tirer un avantage effectif du droit d’être admise dans les répartitions ou les dividendes, susceptible de lui être transmis par subrogation » (Cass. com., 19 février 2013, pourvoi n°11-28.423).

En l’espèce, alors que le débiteur principal faisait l’objet d’un plan de redressement, la banque, ayant omis de déclarer sa créance au passif, a assigné la caution en exécution de son engagement.

La cour d’appel de Pau condamne la caution au paiement de son obligation aux motifs que « la caution n’établit pas qu’elle aurait pu tirer un avantage effectif d’être admise dans les répartitions des dividendes, ni ne démontre l’existence d’une perte de chance ».

La caution a alors formé un pourvoi en cassation.

Au visa des articles 1315 et 2314 du Code civil, la Cour de cassation casse l’arrêt rendu par la Cour d’appel aux motifs que « c’est au créancier de prouver que la perte du droit préférentiel dont se plaint la caution n’a causé aucun préjudice à celle-ci, la cour d’appel a inversé la charge de la preuve et violé les textes susvisés ».

Il convient de souligner qu’en vertu de l’article L.631-14 alinéa 7 du Code de commerce, dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire, la créance non déclarée reste opposable à la caution.

Ainsi, la caution doit apporter la preuve que la faute du créancier lui a fait perdre un droit. Une fois la faute du créancier établie, le préjudice sera présumé. Il appartiendra alors au créancier qui ne souhaite pas voir la caution intégralement déchargée d’apporter la preuve de l’absence (Cass. com., 12 juillet 2011, n°09-71.113) ou la hauteur du préjudice (Cass. com., 30 juin 2009, n°08-17.789).

Preuve difficile à rapporter en l’espèce, puisque les créanciers ayant déclaré leur créance, seront réglés dans le cadre du plan de redressement.

VOIR AUSSI

Forme du recours contre l’ordonnance fixant la rémunération de l’administrateur judiciaire - Cass. com., 27 novembre 2012, pourvoi n°11-23.465

- Vu : 9707
Par cet arrêt, la Cour de cassation confirme la régularité par voie de télécopie d’un recours contre l’ordonnance fixant la rémunération de l’administrateur judiciaire. > Lire la suite

Obligation pour le juge-commissaire d’inviter à la justification des créances - Cass. com., 5 juin 2012, pourvoi n°11-17.603

- Vu : 6140

Dans cet arrêt , la Cour de Cassation se prononce en matière de sanction de l’absence ou de l’insuffisance de documents justificatifs de la déclaration de créance, et plus particulièrement sur les conditions permettant au juge-commissaire de rejeter une créance au motif qu’elle ne serait pas suffisamment justifiée.

> Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 90235
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 85008
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 39801
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 39150
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©