webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Caution

Retour

La caution est la partie à un contrat de cautionnement qui s’engage, à l’égard d’un créancier, à exécuter les obligations d’un débiteur, dit « débiteur principal », au cas où ce débiteur serait défaillant. L’engagement de la caution est ainsi l’accessoire de l’engagement du débiteur principal, et la caution n’est donc tenue que dans la mesure où le débiteur principal est lui-même tenu. La caution peut donc opposer au créancier tous les moyens de défense que le débiteur principal pouvait opposer lui-même. La caution peut se prévaloir, en principe, du bénéfice de discussion (qui impose au créancier d’agir en priorité contre le débiteur principal, et seulement subsidiairement contre la caution) et du bénéfice de division (qui impose au créancier de diviser son action entre les différentes cautions ou cofidéjusseurs). Toutefois, en pratique, il est souvent stipulé que la caution est solidaire, ce qui signifie qu’elle renonce au bénéfice de discussion et au bénéfice de division.

Voir notamment sur ce sujet une sélection de décisions et nos commentaires :

Synonymes : Garantie personnelle
Antonymes : Sûreté réelle
Termes associés :

Clause de garantieGarantie à première demande ; Garanties de paiement ; Nantissement ; Sûreté

Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©