webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Concurrence consommation
 

Vente de produits concurrents par un agent commercial et absence de faute - CA Paris, 5 juin 2014, RG n°12/12940

Un agent commercial commercialise des produits concurrents à ceux dont la vente lui a été confiée par le mandant, ce que ce dernier invoque pour justifier la résiliation du contrat de l’agent et refuser le versement d’une indemnité de rupture des relations.


Par un contrat d’agent commercial, la société T. confie à la société B. un mandat pour la vente de machines-outils de la marque T. Après plusieurs années de relation, la société T. résilie le mandat à l’expiration d’un délai contractuel de 3 mois. L’agent commercial assigne alors la société T. afin d’obtenir le versement d’une indemnité de résiliation, conformément aux dispositions de l’article L.134-12 du Code de commerce qui prévoit en effet qu’« en cas de cessation de ses relations avec le mandant, l’agent commercial a droit à une indemnité compensatrice en réparation du préjudice subi ». La société T. considérait pour sa part que l’agent commercial ne pouvait avoir droit à une indemnisation dans la mesure où il avait commis une faute grave en commercialisant des produits concurrents sans l’en avoir informée et alors que les dispositions du contrat lui interdisaient formellement. Or, les juges du fond considèrent : que l’obligation de non-concurrence prévue dans le contrat visait uniquement les produits très spécifiques de la marque T., que la société T. ne pouvait ignorer que l’agent était spécialisé dans la distribution de ce type de machines-outils et disposait de plusieurs mandats, qu’il ne s’agissait pas d’un élément nouveau et que la société T. n’a jamais mis en demeure l’agent de cesser la vente de produits concurrents. Il était par ailleurs relevé que la société T., qui invoquait le fait que, depuis la résiliation du contrat, ses ventes avaient augmenté, n’était cependant pas en mesure de rapporter la preuve d’une telle affirmation. L’agent n’a donc commis aucune faute et était fondé à obtenir le paiement d’une indemnité de rupture des relations.

VOIR AUSSI

Un nouveau frein au déséquilibre significatif : la notion de partenaire commercial

CA Paris, 27 septembre 2017, n°16/00671

- Vu : 4452

Le contentieux du déséquilibre significatif pourrait se réduire substantiellement selon la jurisprudence récente de la Cour d’appel de Paris, qui restreint son application par une définition stricte de la qualité de « partenaire commercial ».

> Lire la suite

E-cigarettes : le Parlement européen d’un extrême à l’autre - Projet de directive adopté le 26 février 2014

- Vu : 4987
Le 26 février dernier, le Parlement européen a adopté le projet de nouvelle directive « Tabac ». L’article 18 concerne notamment les cigarettes électroniques. > Lire la suite


Les plus vus...
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 81522
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 73054
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
MAPIC - 16-18 novembre 2016 - Cannes | Palais des Festivals
27 septembre 2016 - Vu : 38836
SIMON ASSOCIÉS sera présent au MAPIC du 16 au 18 novembre à Cannes. ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 36224
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©