webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Concurrence consommation
 

Exécution du préavis et rupture brutale des relations commerciales - CA Nancy, 8 janvier 2014, RG n°10/03346

L'article L. 442-6 I 5° du code de commerce n'impose pas la poursuite des relations durant la durée de préavis dans la mesure où le client compense la perte relative à cette rupture.

Un distributeur de produits alimentaires vendus sur catalogue avait confié, depuis 1995, la réalisation des travaux de conception et de réalisation du catalogue mensuel de vente par correspondance de ses produits à un prestataire.

Après 13 années de relations contractuelles, le distributeur de produits alimentaires a rompu le contrat qui le liait avec la société conceptrice du catalogue de vente par correspondance, ce avec un préavis de 10 mois, ensuite allongé à 12 mois.

Dans son courrier de résiliation, le distributeur précisait que le prestataire était dispensé de l'exécution du préavis et qu’il serait indemnisé ; cette indemnité a par la suite été fixée à 63 636 euros en tenant compte de la marge brute réalisée dans ce secteur d’activité.

Le prestataire a pourtant assigné son cocontractant, estimant brutale la rupture de leur relation. Plus précisément, le prestataire soutenait notamment que la rupture de leurs relations commerciales, initiée par le distributeur, était brutale en ce que la dispense d’exécution de préavis équivalait à une absence de préavis dans la mesure où les commandes avaient immédiatement cessé.

Les juges du fond n’ont cependant pas suivi une telle argumentation.

La Cour d’appel souligne en effet que « si les dispositions de l'article L. 442-6 I 5° du Code de commerce ont pour but de permettre au fournisseur bénéficiant de relations commerciales établies avec un client de réorienter son activité consécutivement à la cessation de ces relations, elles n'imposent pas la poursuite des relations durant la durée de préavis dans la mesure où le client compense la perte relative à cette rupture ».

En l'espèce, les juges relèvent que le préavis de 12 mois qui a été accordé était suffisant, tout comme l'indemnité effectivement payée au prestataire.

VOIR AUSSI

Clause de non-concurrence post-contractuelles et interdiction de créer un « réseau concurrent »

CA Paris, Pôle 5, chambre 4, 23 janvier 2019, n° 16/15238

- Vu : 2057

Les clauses de non-concurrence post-contractuelles s’interprètent restrictivement. Dès lors, un ensemble de points de vente exerçant la même activité sous une enseigne commune ne constitue pas un « réseau concurrent », ce qui implique l’existence de contrats de franchise comportant des obligations réciproques entre une tête de réseau décisionnaire et ses affiliés, ainsi qu’une organisation commune.

> Lire la suite

Vente de produits concurrents par un agent commercial et absence de faute - CA Paris, 5 juin 2014, RG n°12/12940

- Vu : 6096
Un agent commercial commercialise des produits concurrents à ceux dont la vente lui a été confiée par le mandant, ce que ce dernier invoque pour justifier la résiliation du contrat de l’agent et refuser le versement d’une indemnité de rupture des relations. > Lire la suite


Les plus vus...
Le nouvel article 1231-5 du code civil relatif à la clause pénale
14 mai 2016 - Vu : 100200
Parmi les nombreuses dispositions qu'elle contient, la réforme du droit des contrats introduit un nouvel article 1231-5 au ...
> Lire la suite
Rappels concernant l’obligation périodique de statuer sur une augmentation de capital réservée aux salariés
15 janvier 2013 - Vu : 86839
La collectivité des associés d’une société par actions doit, lorsque le rapport de gestion présenté à l’AGO annuelle indique ...
> Lire la suite
Clauses de durée et poursuite des relations commerciales dans les contrats de distribution
1 décembre 2012 - Vu : 41704
La poursuite des relations commerciales dans les contrats de franchise, et plus généralement dans les contrats de distribution, ...
> Lire la suite
L'efficacité des pactes d'actionnaires
1 décembre 2008 - Vu : 40842
Stabilité du capital et de l’actionnariat, contrôle de l’entreprise ou des modalités de son transmission, tels sont les ...
> Lire la suite
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©