webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Benchmarking

Retour

Le benchmarking (de l’anglais « benchmark » : trouver des points de référence) désigne l’action par laquelle il est procédé à une analyse comparative (on parle aussi d’étalonnage, de parangonnage ou de référenciation). Traditionnellement, le benchmarking désigne ainsi le processus d'analyse de la concurrence, destiné à améliorer les performances de l'entreprise qui s’y livre ; il s’agit alors d’un benchmarking « compétitif » ; c’est l’acception la plus couramment admise. On distingue toutefois ce type de benchmarking avec le benchmarking « interne », qui consiste à réaliser une analyse comparative entre les différents services d’une même entreprise afin de déterminer en interne le fonctionnement optimal et de le reproduire le cas échéant à tout ou partie des autres services de l’entreprise ; le benchmarking « fonctionnel », qui consiste à réaliser une analyse comparative avec des départements similaires (par exemple : le service « paie ») mais relevant d’entreprises non concurrentes ; le benchmarking « horizontal », qui consiste à rechercher des processus similaires, dans tout secteur d’activité, pour les adapter à l’entreprise.

Voir notamment à ce sujet :

Synonymes : Etalonnage, Parangonnage, Référenciation
Termes associés : Analyse comparative
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©