webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation en vidéo Notre approche Nos départements Nos avocats Nos publications Nos distinctions Nous contacter Agenda / évènements Nos événements Autres événements Photothèque / Vidéothèque Ouvrages de référence Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Distribution Concurrence consommation Immobilier IT / IP Corporate Restructuring International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre des réseaux
L'actualité juridique et économique des réseaux de distribution par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Prix d’appel

Retour

La pratique du prix d’appel consiste pour un distributeur à susciter l’intérêt de la clientèle en proposant des bas prix sur un produit, en espérant ensuite pouvoir en retirer un certain profit, en incitant le consommateur, une fois présent dans le point de vente, à y effectuer d’autres achats. La pratique du prix d’appel est souvent associée à celle de la marque d’appel (le produit sur lequel porte le prix d’appel étant dans ce cas un produit de marque). La circulaire Monory du 22 septembre 1980 relative au prix d’appel définit cette pratique comme celle consistant pour un distributeur « à mener une opération de promotion par les prix sur un produit déterminé, pour lequel il adopte un niveau de marge si faible et dispose de quantités tellement insuffisantes que les avantages à attendre ne peuvent être en rapport avec l’action de promotion engagée, sauf, pour le distributeur à pratiquer la dérive des ventes (…) ». On parle ainsi de « dérive des ventes » pour désigner le fait d’orienter le consommateur vers l’achat d’un produit substituable ou comparable mais proposé à un prix plus élevé et donc sur lequel le professionnel perçoit une marge plus importante.

Termes associés : Circulaire Monory du 22 septembre 1980 ; Dérive des ventes ; Marque d’appel ; Produit d’appel
Copyright ©2016 La lettre des Réseaux | Création et réalisation Webcd©